•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pêche au crabe : la fermeture d'une zone importante est maintenue au 28 avril

Débarquement de crabe des neiges

Premier concerné, le crustacé semble exténué.

Photo : Radio-Canada / Francois Vigneault

Radio-Canada

Les pêcheurs de crabe des neiges devront cesser de pêcher dans une vaste zone du sud golfe du Saint-Laurent au plus tard le 28 avril, confirme le ministère des Pêches et des Océans dans son plan de pêche. Ils devront aussi composer avec une saison écourtée, afin de protéger les baleines noires.

La saison de pêche au crabe des neiges sera écourtée dans une zone du sud du golfe du Saint-Laurent, où pêche la majorité des crabiers acadiens.

La date d'ouverture n'a pas encore été dévoilée et les pêcheurs de la Péninsule acadienne ne peuvent toujours pas sortir en mer en raison de la glace.

Le ministère maintient la fermeture hâtive de cette vaste zone de pêche afin de protéger les baleines noires.

Pêches et Océans a imposé la fermeture de la zone statique à partir du 28 avril 2018 aux pêcheurs de crabe des neiges. La superficie de cette zone est de 14 000 km². Cette mesure a été prise pour protéger la baleine noire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pêches et Océans a imposé la fermeture de la zone statique à partir du 28 avril 2018 aux pêcheurs de crabe des neiges. La superficie de cette zone est de 14 000 km². Cette mesure a été prise pour protéger la baleine noire.

Photo : Pêches et Océans Canada

C'est dans cette région « où 90% des observations de baleines noires de l’Atlantique Nord ont eu lieu en 2017 », peut-on lire dans le plan de pêche approuvé par le ministère le 5 avril 2018.

La zone pourrait même fermer plus tôt si des baleines sont aperçues dans le secteur.

Un représentant des crabiers, Martin Noël, affirme toutefois que des négociations ont lieu, avec le ministère, pour tenter de faire repousser la fermeture prévue le 28 avril.

Les pêcheurs appréhendent la fermeture de cette zone riche en crabe. Certains croient même qu'elle pourrait nuire aux baleines parce que les pêcheurs seront plus nombreux sur tout le pourtour de la zone.

Dans son plan de pêche aux crabes des neiges dans le sud du golfe du St-Laurent, Pêches et Océans confirme aussi que le quota baisse de près de moitié. Il passe 43 822,09 tonnes en 2017 à de 24 613,62 tonnes pour la saison 2018.

Nouveau-Brunswick

Industrie des pêches