•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enseignante réclame des défibrillateurs dans les écoles

Un homme en uniforme d'ambulancier et une femme se partagent des écouteurs, assis devant une fenêtre.
L'ambulancier Colin Terry et l'enseignante du primaire Wendy Swain plaident pour que les écoles soient équipées de défibrillateurs externes automatisés. Photo: Radio-Canada / Tina Lovgreen

Une enseignante du primaire demande que des défibrillateurs soient à la disposition du personnel des écoles de la Colombie-Britannique après avoir vu l'un de ses élèves souffrir d'un infarctus.

L’enseignante Wendy Swain est reconnaissante aux services d’urgences d’avoir sauvé la vie de l’enfant, mais soutient qu’elle aurait pu intervenir plus tôt et faciliter le travail des secours si elle avait eu accès à un défibrillateur externe automatisé.

L’appareil détecte automatiquement un trouble cardiaque et envoie des impulsions électriques lorsque le coeur s’arrête.

De précieuses secondes

Selon Mme Swain, un défibrillateur lui aurait permis de réanimer l’enfant beaucoup plus rapidement et aurait facilité le travail des ambulanciers dans un contexte où chaque seconde compte.

Lors de l’infarctus de l'enfant, précise-t-elle, il a fallu pratiquer la technique de réanimation cardio-respiratoire près de 600 fois avant l'arrivée des secours.

Il n’y avait aucun défibrillateur externe automatisé à proximité.

Ni obligatoires ni recommandés

En Colombie-Britannique, aucune loi n’oblige les écoles à posséder de défibrillateur et le bureau du médecin-chef de la province n’a formulé aucune recommandation en ce sens.

Selon la direction de la santé publique de la province, il y a très peu de besoins pour ce genre d’appareils dans les écoles, de sorte qu’on ne peut « prouver qu’il y a un avantage à [en] avoir à l’école ».

La direction préfère encourager l’achat de défibrillateurs pour des lieux où les gens sont plus à risque de faire un arrêt cardiaque, comme les centres sportifs.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique