•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie à la Saint-Vincent de Paul : Jocelyn Réal Dubé plaide coupable

Jocelyn Réal Dubé au palais de justice
Jocelyn Réal Dubé a été accusé d'incendie criminel des locaux de la Saint-Vincent de Paul de Rivière-du-Loup. Photo: Radio-Canada / Patrick Bergeron

L'homme accusé de l'incendie criminel de l'édifice qui abritait la Société Saint-Vincent de Paul à Rivière-du-Loup, Jocelyn Réal Dubé, a plaidé coupable à 4 chefs d'accusation, lundi après-midi.

Il devait revenir en cour lundi matin pour le dépôt d'une contre-expertise psychiatrique qui avait été demandée par son avocat.

Par contre, devant les conclusions du spécialiste, l’homme dans la cinquantaine a plutôt décidé de plaider coupable aux gestes qui lui étaient reprochés.

Jocelyn Réal Dubé a ainsi reconnu sa culpabilité à des accusations de méfaits, d'incendie criminel à deux chefs d'introduction par effraction.

Camion de pompier devant un bâtiment endommagéL'édifice qui accueillait la Société Saint-Vincent de Paul à Rivière-du-Loup a été incendié à la fin de mois d'août 2017. Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

À la sortie de la salle d'audience, son avocat a confirmé que son client souhaitait tourner la page sur une période difficile de sa vie.

Il a ajouté que, dès son arrestation, son client avait admis aux policiers les faits qui lui étaient reprochés.

Jocelyn Réal Dubé reviendra en cour le 1er juin pour les observations sur la peine.

D'ici là, un rapport présentenciel sera rédigé ce qui pourrait permettre de mieux comprendre ce qui a mené à l'incendie de l’édifice de la Saint-Vincent de Paul.

D’après les informations de Patrick Bergeron

Bas-Saint-Laurent

Procès et poursuites