•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une technique secrète empêche les fraudes de parcomètres à Vancouver

Un parcomètre sous la pluie à Vancouver
Les voleurs bloquent les fentes des parcomètres et récupèrent l’argent plus tard Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Vancouver veut empêcher les fraudeurs de voler jusqu'à 600 000 $ chaque année dans ses parcomètres.

Elle cible les voleurs qui bloquent les fentes des parcomètres avec une chaîne spéciale et empêchent ainsi les pièces de glisser dans les appareils.

Selon la police municipale, les automobilistes frustrés changent d’espace de stationnement, et les fraudeurs récupèrent les pièces insérées avec un aimant.

Mais un employé de la Ville a trouvé une façon de contrer ce type de vols. La solution a immédiatement enthousiasmé la directrice des transports et des routes de la Ville de Vancouver, Taryn Scollard : « Cette solution, nous allons la garder sous silence, pour éviter que les voleurs ne puissent la contourner. »

Une agente de stationnement vérifie un véhicule dans le quartier Yaletown de Vancouver.Les automobilistes réalisent souvent trop tard que leur parcomètre a été vandalisé, selon la Ville de Vancouver. Photo : Radio-Canada

La Ville a créé un prototype de parcomètre qui utilise la technique secrète, puis en a installé quelques-uns dans un secteur en particulier. Taryn Scollard dit que la Municipalité va voir si ces nouveaux dispositifs encouragent les fraudeurs à arrêter leurs activités, ou s’ils ne feront que déplacer leurs vols dans un autre secteur.

En 2017, le nombre de réparations dues à ce type de vols a doublé, comparativement à l’année précédente. Le quartier Gastown était le plus touché par les vols de parcomètre. La Ville a depuis remplacé les plus vieilles machines à pièces par des appareils numériques.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique municipale