•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six ans de prison pour une Winnipégoise accusée d'homicide

Un homme avec des lunettes et un bouc se trouve devant un mur rouge et regarde droit devant lui.
Le corps de Garnet Walter Williams, 43 ans, a été retrouvé dans une benne à ordures en 2016. Photo: Fournie par le famille de la victime
Radio-Canada

Une Winnipégoise ayant plaidé coupable de l'homicide involontaire d'un homme retrouvé dans une benne à ordure a été condamnée à six ans d'emprisonnement. Miranda Nancy LeClair, 34 ans, est l'une des cinq personnes arrêtées dans ce dossier.

La victime, Garnet Walter Williams, a été tuée dans l'appartement de la femme, situé rue McGee, à l'été 2016. Une vidéo de surveillance montre que cinq personnes y sont entrées, mais que la victime n'en est jamais sortie. Toutes avaient consommé de la méthamphétamine.

Selon les preuves présentées en cour, la victime confectionnait de faux chèques sur un ordinateur lorsqu'un autre homme présent dans l'appartement, Jeremy Lee Allen, âgé de 27 ans, s'est fâché contre lui. Miranda Nancy LeClair l'a alors frappé avec un marteau. Jeremy Lee Allen et un autre accusé, Lyle Barrow, 30 ans, ont ensuite battu Garnet Walter Williams, d'après les informations avancées au tribunal.

La cause officielle de la mort n'a pas pu être établie parce que le corps de la victime était grandement décomposé lorsqu'il a été découvert. Miranda Nancy LeClair avait en effet gardé l'homme de 43 ans dans un garde-robe durant quelques jours avant de le transporter jusqu'à une benne à ordures où il a été découvert.

« Pas une journée ne passe sans que cela me hante »

Lors du prononcé de la peine, la femme s'est excusée pour la douleur causée à sa famille et à celle de la victime. Elle a aussi dit que l'alcool avait pris le contrôle de sa vie. Elle a déclaré être plus « sobre » qu'elle ne l'avait été au cours des 12 dernières années grâce à sa participation dans un programme de réhabilitation au sein de la prison.

L'avocate de l'accusée, Wendy Martin White, a aussi souligné à la cour que sa cliente avant été victime d'abus physiques et émotionnels dans sa jeunesse . Elle a, entre autres, été témoin du viol de sa mère. L'avocate a aussi indiqué que Miranda Nancy LeClair avait été victime de violence conjugale et d'exploitation sexuelle depuis l'âge de 16 ans, afin d'obtenir de la drogue et de l'alcool, soit des produits auxquels elle était dépendante.

La Couronne et la défense ont fait une recommandation conjointe de six ans d'emprisonnement. En raison du temps déjà passé derrière les barreaux, Miranda Nancy LeClair passera trois ans et demi dans un pénitencier.

Jeremy Lee Allen est accusé de meurtre au premier degré, et Lyle Burrows fait face à une accusation d'homicide involontaire.

Manitoba

Crimes et délits