•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'enseignante du Triolet maintenant accusée de pornographie juvénile

Une femme escortée par un policier masque son visage sous son capuchon.
Andréanne Robert Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

À Sherbrooke, Andréanne Robert était de retour au palais de justice lundi après-midi. L'enseignante du Triolet accusée de leurre informatique incitant à des contacts sexuels sur deux mineurs aurait fait trois autres victimes. De nouvelles accusations se sont également ajoutées, dont production de pornographie juvénile.

Arrêtée au mois de décembre dernier, Andréanne Robert fait maintenant face à 14 nouvelles accusations qui s'ajoutent aux deux premières de leurre informatique. Entre les mois de mai et décembre 2017, elle aurait produit de la pornographie juvénile et aurait incité des mineurs à des contacts sexuels.

Les gestes qui lui sont reprochés ont été posés sur cinq mineurs.

Le dossier sera de retour devant la Cour le 9 juillet prochain, la défense souhaite étudier la preuve.

Estrie

Justice et faits divers