•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le printemps semble encore très loin dans le nord de l’Ontario

Tempête de neige à Timmins, en Ontario.
Environnement Canada prévoit de 20 à 25 cm de grésil et de neige d’ici minuit. Photo: Radio-Canada / Jean-Loup Doudard
Radio-Canada

L'ensemble des régions du nord-est de la province est sous le coup d'un avertissement de tempête hivernale. La majorité des régions pourraient recevoir de 20 à 30 cm de neige, selon les prévisions d'Environnement Canada.

Il s’agit d’un système météorologique qui s’approche lentement depuis le sud-ouest des Grands Lacs.

Cette neige devrait commencer à s’estomper dans la nuit de lundi à mardi, à mesure que la tempête se déplacera vers le Québec.

À Timmins, l’accumulation de neige pour la mi-avril est dans la moyenne depuis les 10 dernières années, si l’on se fie à ce graphique du service des travaux publics de la municipalité.

Graphique montrant l'accumulation de neige au sol à Timmins au cours des 10 dernières années.Le tracé en rouge est celui de l’hiver 2017-2018, alors qu’il y a encore au sol plus de 60 cm de neige. Photo : Ville de Timmins

Quelques régions seront épargnées de cette neige, mais les automobilistes ne sont pas au bout de leur peine alors que North Bay, Nipissing Ouest, New Liskeard et Temagami sont sous le coup d’un avertissement de pluie verglaçante.

La région de Kirkland Lake recevra du grésil et de la neige dont l’accumulation pourrait atteindre 25 cm d’ici minuit.

 Carte Environnement Canada.
La majorité du nord-est de la province fait l’objet d’un avertissement de tempête hivernale ou de pluie verglaçante. Photo : Environnement Canada

Pour le Grand Sudbury et ses environs, c’est un bulletin météorologique spécial qui est en vigueur.

Le centre-ville du Grand Sudbury avec le château d’eau.Le Grand Sudbury a droit à de la neige qui devrait se changer en neige fondante et en pluie par la suite, indique Environnement Canada. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

« Vous avez un peu de grésil, pas beaucoup de pluie verglaçante, un peu de neige, un petit peu de tout », a expliqué le météorologue Étienne Grégoire.

Tempêtes plus intenses

Est-ce que les changements climatiques sont responsables de cette météo capricieuse?

« On ne peut pas vraiment lier un événement particulier aux changements climatiques. Mais ce qu’on commence à voir, ce sont des systèmes plus forts, plus intenses, plus gros. Ça semble être la tendance », conclut le météorologue.

Un tracteur qui pousse de la neige.Selon Environnement Canada, le mercure devrait atteindre 10 degrés en fin de semaine, des températures que le Grand Sudbury devrait normalement avoir aujourd’hui. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Nord de l'Ontario

Environnement