•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neige, verglas, grésil et pluie s'abattent sur l'est du Canada

Le reportage de Stéphanie Tremblay
Radio-Canada

Un cocktail météo continue de s'abattre sur l'Ontario, le Québec et les provinces maritimes. Plusieurs dizaines de milliers de foyers sont toujours sans électricité dans l'est du pays.

Des avertissements de pluie verglaçante sont encore en vigueur dans plusieurs régions du Québec et des Maritimes.

Les automobilistes doivent composer avec des routes partiellement glacées et des accumulations d'eau parfois importantes sur la chaussée.

C’est de voir la météo. C’est certain qu’on invite les gens malgré tout à adapter leur conduite. Les routes sont encore mouillées. Est-ce que la température va descendre, et donc ramener de la glace?

Martin Girard, porte-parole du ministère des Transports du Québec

« Du côté du ministère, ajoute-t-il, on suit la situation, et les équipes vont être sur la route pour s’assurer que tout est bien dégagé. »

Les précipitations sous forme de pluie, de grésil et de verglas se poursuivront au Québec jusqu’à mardi soir et un peu plus tard dans les régions plus à l'est, indique Environnement Canada.

Au Québec, plus de 41 800 foyers sont toujours sans électricité, principalement dans l'Outaouais.

La région de Gatineau est celle qui a été la plus touchée; c'est là qu'on concentre nos efforts. On a environ 75 équipes qui sont à pied d'œuvre dans ce secteur-là seulement.

Jonathan Côté, porte-parole d'Hydro-Québec

M. Côté ajoute que la majorité des clients touchés en Outaouais devraient retrouver le courant au cours des prochaines heures.

Il souligne par ailleurs que le réseau d'Hydro-Québec est suffisamment robuste pour résister au cocktail météorologique actuel. C’est plutôt la végétation près du réseau, touchée par la tempête, qui cause ensuite des pannes.

Par ailleurs, des centaines d'écoles ont fermé leurs portes lundi à Montréal, en Montérégie, à Laval, dans Lanaudière et les Laurentides, en Estrie, en Mauricie, en Outaouais ainsi que dans la région de Québec.

Prudence aussi sur les trottoirs

Un piéton avec un parapluie marche sur un trottoir recouvert de verglas.Un piéton s'aventure sur un trottoir glacé. Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Lundi matin, des piétons ont dû sortir leurs crampons afin de faciliter leurs déplacements sur les trottoirs glacés à Montréal. La situation s’est améliorée au fil des heures.

« On a une distance à couvrir qui équivaut à deux fois l’aller-retour Montréal-Vancouver », explique un porte-parole de la Ville de Montréal, Philippe Sabourin. « On a besoin d’environ huit heures pour faire un premier tour de piste sur les trottoirs et revenir par la suite. »

Grésil à Québec

Le verglas recouvre des branches d'un arbre.Scène de verglas Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Du côté de Québec, le grésil devrait se changer en pluie verglaçante plus tard lundi, indique Simon Legault, météorologue à Environnement Canada.

Dans les régions plus au nord du Québec, on attend plus de 15 centimètres de neige.

Le ministère des Transports assure que les équipements nécessaires seront déployés sur le réseau routier et qu'il adaptera ses opérations de déneigement et de déglaçage en fonction de la nature et de l'intensité des précipitations.

Vols annulés à Montréal-Trudeau et à Ottawa

Plusieurs vols qui partent de l’aéroport Montréal-Trudeau lundi à destination de certaines villes de l'est des États-Unis, des Maritimes et de l'Ontario sont annulés ou ont des retards. Le même constat s’applique du côté de l’aéroport d’Ottawa. À l’aéroport de Québec, certains départs ont été annulés.

L'aéroport Billy-Bishop, au centre-ville de Toronto, a annulé ou retardé un grand nombre de départs. Les arrivées sont aussi pratiquement toutes annulées ou reportées. À l'aéroport international Pearson, le nombre d'annulations a dépassé les 600.

Consultez les sites web des aéroports avant de vous y rendre.

Des milliers de clients privés d’électricité en Ontario

Le verglas a également entraîné l'annulation du transport scolaire dans le sud de l'Ontario ainsi que la fermeture d'écoles.

Lundi en début de soirée, Hydro One faisait état de quelque 76 600 clients privés d’électricité en Ontario. Pour une deuxième journée de suite, la pluie verglaçante et le grésil ont fait d’importants dégâts.

Hydro One a indiqué que des équipes supplémentaires avaient été appelées en renfort afin de s'occuper des pannes causées, pour la majorité d'entre elles, par des chutes d'arbres ou de poteaux.

La Police provinciale de l'Ontario fait état d'environ 750 accidents sur les autoroutes de la région torontoise dans la seule journée de samedi. La tempête en a provoqué environ 700 autres dimanche. Les policiers ne signalent toutefois pas de décès.

Les provinces de l’Atlantique aussi touchées

Les conditions météorologiques pourraient être aussi difficiles pour les provinces maritimes.

Selon le météorologue Simon Legault, le nord du Nouveau-Brunswick pourrait recevoir de 10 à 15 millimètres de pluie verglaçante alors que d'importantes quantités de pluie tomberont sur le sud de la province et la Nouvelle-Écosse.

La pluie verglaçante commencera à tomber sur l'Île-du-Prince-Édouard tôt mardi matin et sur le sud-ouest de Terre-Neuve mardi soir.

La Nouvelle-Écosse sera la province de l'Atlantique qui sera la moins touchée par le verglas, précise M. Legault.

Avec les informations de La Presse canadienne

Conditions météorologiques

Environnement