•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pluie verglaçante et chaussée glissante dans la région de Québec

Voitures accidentées sur la route
Un carambolage est survenu sur la chaussée glissante. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La prudence sera de mise sur les routes de la région de Québec mardi matin avec la pluie verglaçante et les forts vents prévus dans la nuit de lundi à mardi.

Avec les températures près du point de congélation, les précipitations qui tombent de façon intermittente sur la région depuis plusieurs heures rendent la chaussée particulièrement glissante. Le retour au travail pourrait donc être difficile mardi matin.

Sorties de route, capotages et carambolage sont d'ailleurs survenus en un court laps de temps, lundi matin. Une dizaine de véhicules ont notamment été impliqués dans un carambolage sur l'autoroute Charest Ouest dans le secteur Robert-Bourassa. Des établissements scolaires ont aussi fermé leurs portes pour la journée.

Lundi soir, les autorités rapportaient plusieurs branches d'arbres et des fils électriques cassés. À 22 h, plus de 1100 clients d'Hydro-Québec étaient privés de courant dans la Capitale-Nationale et près de 400 dans Chaudière-Appalaches.

Opération épandage

En raison des conditions changeantes, les équipes du ministère des Transports procèdent à l’épandage de sel sur les routes pour faire fondre la glace le plus rapidement possible.

Même si certains contrats de déneigement viennent à échéance, le porte-parole assure que la sécurité des citoyens est « prioritaire ».

« Ça reste des conditions exceptionnelles, des façons de faire différentes, qui dérogent de la norme habituelle. Nous sommes à la mi-avril, avec des conditions exécrables, mais on va poser les gestes requis », affirme Guillaume Paradis.

Conditions routières


Chez les commerçants de pneus, les activités tournent au ralenti en raison des mauvaises conditions météo.

Plusieurs automobilistes ont choisi d'annuler leur rendez-vous pour la pose des pneus quatre saisons.

« À mesure que la neige commence, s'intensifie, on cancelle les rendez-vous. J'ai eu une quinzaine de rendez-vous, alors que normalement j'en aurais une centaine », illustre Michel Jourdain, directeur du garage Desharnaie mécanique.

Les garages sont vides en raison des mauvaises conditions météo. Les garages sont vides en raison des mauvaises conditions météo. Photo : Radio-Canada

Le directeur devra revoir la logistique des opérations au cours des prochains jours.

« Ça va débouchonner, ça va revenir en même temps, mais c'est un beau problème », conclut M.Jourdain.

Québec

Environnement