•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspé : rendez-vous du cinéma documentaire

Le Festival Vues sur mer de Gaspé a comme mandat de faire découvrir le cinéma documentaire d'auteur
Le Festival Vues sur mer de Gaspé a comme mandat de faire découvrir le cinéma documentaire d'auteur. Photo: Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le Festival Vues sur mer bat son plein jusqu'à dimanche à Gaspé. Dans la province, il s'agit du seul événement consacré entièrement au cinéma documentaire à l'extérieur de Montréal.

Un texte de Martin Toulgoat

Une trentaine de courts et de longs-métrages y sont présentés.

Cette année, les thèmes abordés sont notamment l’environnement, les migrations humaines et le portrait de personnalités, par exemple avec le documentaire Labrecque, une caméra pour la mémoire, réalisé par l’invité d’honneur du festival Michel La Veaux, qui rend hommage au réalisateur Jean-Claude Labrecque.

Depuis huit ans, les organisateurs se donnent comme mission de présenter des documentaires qui touchent à plusieurs gammes d’émotion, dans une société dominée par le cinéma de fiction et les productions hollywoodiennes.

Simon Bujold, responsable de la programmation, Festival Vues sur merSimon Bujold, responsable de la programmation au Festival Vues sur mer Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Vues sur mer se donne justement la mission, pas de combattre la fiction, mais d'essayer de donner une place au documentaire, parce qu'on trouve que c'est une forme de langage cinématographique important qui raconte des histoires qui nous touchent de mille façons.

Simon Bujold, responsable de la programmation, Vues sur mer

Jean-Yves Dupuis n’a pas manqué un festival depuis les débuts il y a huit ans.

Il apprécie particulièrement les discussions qui se tiennent entre le public et certains réalisateurs après la projection de leur documentaire.

« Je pense qu'on vient se ressourcer et voir aussi un peu ce que nos jeunes font comme productions par rapport aux réalisateurs qui sont plus vieux, explique le cinéphile. Les jeunes ont une ouverture sur le monde qui est impressionnante. »

Jean-Yves Dupuis, festivalier, Vues sur merJean-Yves Dupuis, festivalier, Vues sur mer Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Une place pour les réalisateurs d’ici

Vues sur mer a aussi comme mission d'offrir une tribune à des réalisateurs gaspésiens et d'ailleurs dans l'Est-du-Québec.

Cette année, Guillaume Lévesque, qui est originaire d'Amqui, a présenté son documentaire sur la vie de l'auteur-compositeur-interprète rimouskois Lawrence Lepage.

Je suis basé à Rimouski, je viens d'Amqui, si je fais des films et qu'ils ne parcourent pas le territoire ici, il y a un problème.

Guillaume Lévesque, documentariste
Guillaume Lévesque, documentariste originaire d'AmquiGuillaume Lévesque, documentariste originaire d'Amqui Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Guillaume Lévesque estime que le Festival Vues sur mer est une rare occasion pour les réalisateurs d’ici de rencontrer les cinéphiles de leur coin de pays.

« C'est quasi un acte politique, oui, de faire des films sur notre mode de vie ici, mais aussi que ces films-là soient vus par notre monde », croit le réalisateur.

Sept prix et récompenses seront remis aux documentaires qui se seront le plus démarqués, dont le « Prix du public » décerné par les festivaliers et le « Grand prix » choisi par un jury et qui va récompenser le meilleur documentaire.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Cinéma