•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le patron de MGA offre 1 milliard pour Toys R Us

Le détaillant Toys R Us

Le détaillant Toys R Us

Photo : Associated Press / Alan Diaz

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le patron du géant des jouets MGA Entertainment affirme s'être associé à d'autres investisseurs pour réunir un total de 1,1 milliard de dollars afin de racheter des magasins Toys R Us au Canada et aux États-Unis.

Isaac Larian, le milliardaire dont la société détient notamment les marques L.O.L. Surprise!, Little Tikes et Num Noms, estime que l'industrie du jouet souffrirait grandement de la disparition de Toys R Us.

L'offre d'achat, appuyée par M. Larien, des investisseurs et un financement bancaire, comprend 271 millions de dollars pour racheter les magasins canadiens de Toys R Us, ainsi que 851 millions pour environ 274 magasins aux États-Unis.

Le PDG de MGA Entertainment Isaac LarianAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le PDG de MGA Entertainment Isaac Larian

Photo : The Associated Press / Christine Cotter

M. Larian a aussi mobilisé environ 252 millions de dollars jusqu'à maintenant par l'entremise d'une campagne de financement participatif visant à obtenir 1,3 milliard de dollars pour sauver les magasins. Cette campagne ne vise cependant pas les magasins canadiens.

Toys R Us a indiqué en mars qu'elle fermerait ses 740 magasins aux États-Unis et mettrait fin à certaines de ses activités à l'étranger, en raison de difficultés liées à sa lourde dette et d'autres problèmes.

Le détaillant avait cependant indiqué vouloir continuer à exploiter ses magasins canadiens.

Les magasins canadiens sont exploités indépendamment de ses activités américaines, mais le chef de la direction de Toys R Us, David Brandon, avait indiqué que l'entreprise tenterait de les regrouper avec 200 autres magasins américains et de trouver un acheteur pour cet ensemble de propriétés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !