•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver se fait belle avec ses cerisiers

Des cerisiers en fleur.
Avec l’affinement des connaissances, la variété de cerisiers Akebono a été jugée comme la plus appropriée pour le climat de la région du nord-ouest du Pacifique et est privilégiée par la Commission des parcs. Photo: Radio-Canada / Denis Dossmann
Radio-Canada

Le rose tendre des pétales des fleurs de cerisiers séduit, chaque printemps, les Vancouvérois. La ville compte plus de 50 variétés de ces arbres dont les clichés fleurissent sur les médias sociaux avec l'arrivée des beaux jours.

Un texte de Fanny Bédard

Cette histoire d’amour, et d’allergies pour certains, a éclos aux débuts des années 1930, selon la Commission des parcs de Vancouver. À ce moment, les maires de Kobe et de Yokohama au Japon ont donné 500 cerisiers japonais à planter au cénotaphe japonais du parc Stanley en l’honneur des Canadiens d’origine japonaise qui ont servi durant la Première Guerre mondiale.

Une vingtaine d’années plus tard, dans les années 1950, la Ville a entrepris de revoir sa manière de faire en matière d’arboriculture. Elle a décidé de privilégier les plus petits arbres fruitiers comme les pruniers, les cerisiers et les pommiers plutôt que les grands arbres comme les ormes et les érables parce que ces derniers risquaient de s'emmêler dans les fils électriques, et leurs racines, de causer des problèmes d’aqueducs. La Commission des parcs estimait également que les arbres à fruits donnaient une plus belle couleur au paysage.

Dans un parc, une allée bordée sur la gauche de cerisiers en fleur.Des cerisiers commencent à perdre leurs pétales à Vancouver. Photo : Radio-Canada / Denis Dossmann

En 1958, le consulat japonais a de nouveau donné 300 cerisiers à la Ville « pour souligner les bonnes relations entre les deux nations », selon ce que rapporte la Commission des parcs.

Avec l’affinement des connaissances, la variété de cerisiers Akebono a été jugée la plus appropriée pour le climat de la région du nord-ouest du Pacifique et est privilégiée par la Commission des parcs. Ces arbres fleurissent généralement en avril.

Un cerisier devant une église. Un cerisier dont les fleurs ont éclos dans le quartier Strathcona de Vancouver. Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Robitaille

La Commission des parcs continue de planter des cerisiers, mais opte maintenant pour une variété plus grande d’arbres pour s’assurer que « Vancouver ait une forêt urbaine pleine de vitalité et en bonne santé encore longtemps ».

Le site Internet du Festival des cerisiers en fleurs de Vancouver liste près de 2700 endroits pour observer ces arbres. Le festival a lieu du 3 au 29 avril 2018.

Colombie-Britannique et Yukon

Flore