•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un expert du gouvernement de l’Ontario enquêtera sur la grève à l’Université York

Photo d'étudiants marchant près de l'enseigne de l'Université York.
L'Université York est ouverte, mais une grande partie des cours ont été annulés. Photo: CBC
Radio-Canada

Dans un communiqué vendredi, le ministère du Travail de l'Ontario a annoncé la nomination d'un expert qui sera chargé de se pencher sur le conflit de travail à l'Université York. Il devra ensuite faire des recommandations au gouvernement sur les façons de le résoudre.

Plus de 3000 chargés de cours, professeurs adjoints et assistants de l’Université York, membres de la section locale 3903 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), sont en grève depuis le 5 mars dernier.

Après le rejet par les grévistes de la dernière offre patronale, la direction de l’Université a demandé mercredi au syndicat d’accepter un arbitrage exécutoire.

Le SCFP a refusé estimant que la partie patronale n'a pas fait suffisamment d'efforts pour en arriver à une entente négociée et qu'un arbitrage ne doit être envisagé qu'en dernier recours.

En nommant William Kaplan à la tête et comme seul membre d’une commission industrielle d’enquête, le ministère du Travail veut « faciliter le règlement du différend ».

« Son rôle est d’examiner la relation entre les parties, de cerner les points clés en litige, d’enquêter sur les causes profondes du conflit et d’évaluer les perspectives d’un règlement », est-il expliqué dans le communiqué.

William Kaplan rédigera ensuite un rapport et fera des recommandations au ministre, Kevin Flynn, qui devra ensuite décider des mesures à prendre.

Toronto

Relations de travail