•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 40 000 $ pour le 100 NONS après le Médiathon 2018

Les musiciens Daniel Roa, Ariane Jean et Edouard Lamontagne en compagnie de l'animatrice du Médiathon 2018, Geneviève Murchinson
Le Médiathon 2018 de Radio-Canada a permis de porter à plus de 40 000 $ l'argent récolté au profit du 100 NONS. Photo: Radio-Canada

Le Médiathon 2018 de Radio-Canada a permis de porter à plus de 40 000 $ l'argent récolté au profit du 100 NONS, un organisme qui oeuvre à l'épanouissement de la culture musicale francophone au Manitoba.

Un texte de Geneviève Lapalme

Discussions sur l’avenir du 100 NONS, prestations musicales d’artistes franco-manitobains et témoignages d’acteurs importants dans l’évolution de l’organisme ont rythmé le Médiathon 2018.

Notre but est avant tout d’offrir un bon spectacle et c’est mission accomplie

Ariane Jean, coordonnatrice à la programmation du 100 NONS

L’événement, qui se déroulait au Centre culturel franco-manitobain, a permis d’amasser 41 501 $ au profit du 100 NONS. De ce montant, 20 500 $ avait préalablement été amassés dans le cadre du 50e anniversaire de l’organisme. Cette portion sera directement versée au 100 NONS afin de combler ses besoins au niveau de la programmation.

L’autre partie de la somme totale amassée sera versée au fonds de dotation du 100 NONS chez Francofonds. Dès 2019, l’organisme pourra toucher une subvention qui correspond à 4 % de leur fonds, soit environ 1000 $ par année.

L’organisme souhaite utiliser ces fonds afin de solidifier ses différents programmes et augmenter la portée des projets déjà en cours.

« On avait l’idée de mettre sur pied une petite maison de production afin de regrouper des artistes ensemble et créer de nouvelles chansons », explique le directeur de la programmation du 100 NONS, Eric Burke.

« Ça va aussi nous permettre de potentiellement embaucher d’autres personnes pour pousser tous les projets du 100 NONS », a ajouté la coordonnatrice à la programmation de l’organisme, Ariane Jean.

Des défis… payants

Au cours de la soirée, plusieurs personnes ont saisi l’occasion afin de lancer le défi de faire un don dans le cadre du Médiathon. Charles Laflèche, ancien directeur de l’organisme, a fait un don de 500 $ et a mis au défi tous les anciens directeurs de l’organisme à en faire autant.

La directrice générale de Francofonds, Madeleine Arbez, explique le succès du Médiathon 2018 par cet aspect, entre autre, mais aussi grâce à une nouvelle formule.

« C’est la première fois que l’événement se déroule en seulement quelques heures. Cette nouvelle formule a permis de concentrer les efforts de toute la communauté et les résultats sont étonnement positifs », conclut-elle.

Le Médiathon en reprise

Première heure

Deuxième heure

Troisième heure

Capsules : le 100 NONS vu par des artistes et des amateurs

Manitoba

Société