•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bono visite l’exposition sur Leonard Cohen

Les deux hommes posent devant une photo géante de Leonard Cohen,
Bono et John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC lors de la visite du chanteur le 12 avril 2018 Photo: MAC

Le chanteur de U2, Bono, a profité de la dernière journée de l'exposition Leonard Cohen : une brèche en toute chose pour en faire la visite.

Un texte de Cécile Gladel

Le populaire chanteur passe deux semaines à la Place Bell, à Laval, pour les répétitions de sa nouvelle tournée, qui doit commencer le 2 mai prochain à Tulsa, en Oklahoma.

L’exposition fermera ses portes jeudi soir à 22 h.

Nana Mouskouri a aussi visité l'exposition ces dernières semaines, et en a été très émue.

Aucune prolongation possible

Après cinq mois et trois jours d'exposition, le Musée d’art contemporain (MAC) de Montréal ne pouvait la prolonger davantage. Cependant, les amateurs ont réussi à grappiller trois jours supplémentaires.

« Le calendrier des expositions est organisé longtemps à l’avance, et dès le départ, on a joué avec l’idée d’avoir plus de temps [pour l’exposition sur Leonard Cohen]. C’est pour ça qu’elle a duré cinq mois au lieu de trois mois », explique la responsable des relations publiques et des événements du MAC, Roxane Dumas-Noël.

Le visage de Leonard CohenL’exposition « Leonard Cohen : une brèche en toute chose » est présentée jusqu’au 9 avril au Musée d’art contemporain de Montréal. Photo : © Michael Putland/MAC

L’extension ne pouvait être que de trois jours puisqu’une autre exposition sera inaugurée le 24 mai prochain. « Chaque minute compte. On a cinq semaines pour démonter et remonter. Il faut pratiquement refaire le musée, du plâtre, de la peinture, donc si ça paraît long, c’est très peu pour nous », ajoute-t-elle.

L’exposition sur Leonard Cohen était la première à lui être consacrée et avait été prévue avant sa mort. D’ailleurs, les discussions entre l’entourage de Leonard Cohen et le MAC avaient commencé bien avant la mort de l’artiste.

Présence instable de Rafael Lozano-Hemmer

Le travail de Rafael Lozano-Hemmer, un artiste d’origine mexicaine qui vit à Montréal, sera mis en vedette dans la prochaine exposition du MAC.

Des personnes regardent des images d'eux-mêmes sur un mur.Une installation de Rafael Lozano-Hemmer au Art Basel Unlimited à Bâle, en Suisse Photo : Sebastiano Pellion

« Au cours des dernières décennies, il s’est fait connaître par des installations technologiques participatives à grande échelle employant fréquemment des projections lumineuses et l’architecture de lieux publics », écrit-on sur le site du MAC à son sujet.

L’exposition Présence instable sera présentée au MAC du 24 mai au 9 septembre 2018.

À lire aussi : Hommage à Leonard Cohen

Arts visuels

Arts