•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paulette Gagnon remporte un Prix de la francophonie de l'Ontario à titre posthume

Le portrait d'une femme

Paulette Gagnon

Photo : Radio-Canada / Josée Perreault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de l'Ontario a remis son Prix de la francophonie dans la catégorie « francophone » à Paulette Gagnon, l'ancienne directrice du développement de la Place des Arts du Grand Sudbury.

Un texte d'Annie Poulin

Paulette Gagnon est décédée subitement en octobre, laissant le monde du théâtre franco-ontarien en deuil.

La province lui décerne maintenant un prix destiné à souligner le travail de ceux qui ont contribué de façon remarquable à la communauté francophone de l'Ontario dans l'arène politique, sociale, économique ou culturelle.

«  »

— Une citation de  Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones
La ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde remet le prix à Paulette Gagnon à titre posthume

Photo : Radio-Canada / Annie Poulin

La lauréate est morte à la veille même de l'annonce par le gouvernement fédéral d'un important financement pour le projet de la Place des Arts du Grand Sudbury.

« Son empreinte restera bel et bien présente dans le milieu culturel franco-ontarien et la communauté lui sera toujours reconnaissante pour son engagement inconditionnel », a déclaré pour sa part Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

Margaret Aerola et William Burton aussi récompensés

L'administratrice du foyer Bendale Acres, Margaret Aerola, a reçu le Prix de la francophonie dans la catégorie « francophile », pour des personnes qui ne sont pas francophones, mais qui appuient la langue et la culture francophones.

Plus tôt cette année, le centre de soins de longue durée qu'elle gère à Toronto a été cité en exemple pour son offre de services en français.

Le foyer a regroupé tous les francophones de l'établissement dans une même aile, le Pavillon Omer-Deslauriers, et y donne des services dans leur langue.

Le Prix de la francophonie dans la catégorie « jeune francophone ou francophile » a été décerné à William Burton, un entrepreneur de la région d'Ottawa.

Il est actif dans la communauté francophone de la capitale nationale depuis plusieurs années, notamment dans le secteur culturel.

William Burton accompagné de sa conjointe
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

William Burton accompagné de sa conjointe

Photo : Radio-Canada / Annie Poulin

Il a créé l'entreprise sociale Le Réveil, qui informe les Franco-Ontariens d'Ottawa des activités culturelles et artistiques dans la région.

«  »

— Une citation de  William Burton, dans la catégorie jeunesse

En 2016, il avait d'ailleurs reçu un Laurier lors des Prix Bernard-Grandmaître de l'Association des communautés francophones d'Ottawa (ACFO Ottawa).

La remise des Prix de la francophonie de l’Ontario a lieu tous les deux ou trois ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...