•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il faut faire attention quand on fait des dons en ligne, selon le Better Business Bureau

Une femme dépose des fleurs. Elle porte un chandail blanc.
L'accident tragique des Broncos a endeuillé la communauté de Humboldt, en Saskatchewan, et suscité un élan de solidarité dans le monde entier. Photo: Radio-Canada / Olivia Stefanovich
Radio-Canada

Les Canadiens doivent s'assurer que le site Internet auquel ils donnent de l'argent a été vérifié, surtout s'ils ne savent pas exactement où l'argent va aller, explique Leah Brownridge, du Better Business Bureau (BBB).

Depuis la semaine dernière, une campagne GoFundMe a permis de recueillir plus de 8 millions de dollars pour les victimes de l’accident de Humboldt, qui a fait 16 morts et 13 blessés. Une campagne de sociofinancement « sans précédent », selon le président de GoFundMe, Rob Solomon.

Leah Brownridge met cependant le public en garde : toutes les campagnes de sociofinancement ne sont pas fiables.

« On a certaines inquiétudes par rapport aux sites de dons en ligne, dit-elle. Ils sont différents des organismes de charités qui sont enregistrés. Ces organismes doivent s’enregistrer auprès de l’Agence du revenu du Canada. Les sites de dons en ligne peuvent être des plateformes parfaitement légitimes, mais les individus qui ont créé ces pages ne sont peut-être pas ce qu'ils affirment être. C’est là qu’est le risque. »

Leah Brownridge affirme qu’au moins une page frauduleuse a été créée sur GoFundMe depuis l'accident en Saskatchewan. Elle n’avait aucune affiliation avec les victimes ou l’accident.

« Il n’y avait aucune intention de donner cet argent à ceux qui en ont besoin, dit-elle. La page a seulement récolté 1300 $ et, depuis, elle a été supprimée. »

Des astuces pour vérifier

Leah Brownridge recommande aux gens de vérifier qui a fait des dons avant de verser de l’argent et de s’assurer qu’il s’agit d’un site web sécuritaire, par exemple en regardant son URL.

« Si le lien commence avec HTTPS, le S veut dire “sécuritaire”, alors on peut entrer ses informations financières et de carte de crédit de manière sécuritaire. Et s’il y a l’icône représentant un cadenas au début du HTTPS, c’est une indication de plus que c’est un site sécuritaire. »

Dans le cas de GoFundMe, un représentant du site web affirme qu’il y a une équipe qui surveille toutes les campagnes de sociofinancement afin de s’assurer que tous les fonds se rendent aux familles et aux victimes.

S’il y a des questions au sujet de la véracité d’une campagne, GoFundMe va bloquer l’argent jusqu’à ce que le bénéficiaire ait été vérifié, selon le représentant. D’autre part, la plateforme garantit que, si de l'argent a été versé à des campagnes frauduleuses, les donateurs seront remboursés.

Alberta

Société