•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restes d'orignaux suspendus : un geste choquant, dénonce la communauté innue

Des restes d'orignaux disséqués suspendus sur une pancarte annonçant le territoire autochtone de Nitassinan.

Des restes d'orignaux disséqués suspendus sur une pancarte annonçant le territoire autochtone de Nitassinan

Photo : Courtoisie / Daniel Gagnon

Radio-Canada

Des restes d'orignaux disséqués ont été suspendus sur une pancarte annonçant le territoire autochtone de Nitassinan, proche de la communauté innue de Pessamit.

Les restes ont été retrouvés mercredi matin et ont provoqué la stupeur dans la région.

La Municipalité de Forestville de même que le Conseil des Innus de Pessamit dénoncent ce geste.

Le directeur du secteur territoire et ressources du Conseil des Innus de Pessamit, André Côté, s'est dit choqué de ce qui s'est passé. 

Les gens de la communauté ont été fâchés et choqués du manque de respect

André Côté, porte-parole du Conseil des Innus de Pessamit

Le secrétaire de la zec de Forestville, Jacques Brousseau, qui se rendait à Pessamit pour rencontrer le Conseil des Innus afin de parler des enjeux liés au braconnage, a qualifié ce geste d’inacceptable.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a confirmé que les restes des orignaux retrouvés sur la pancarte sont les mêmes que ceux retrouvés au kilomètre 24 de la route 385 au nord de Forestville, dimanche.

Le ministère des Forêts de la Faune et des Parcs entend déposer une plainte à la Sûreté du Québec.

Avec les renseignements d'Olivier Roy Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Autochtones