•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La ringuette, un sport à la fois récent et méconnu

    Reportage sur la ringuette à l’émission «Téléjeans» du 27 janvier 1979.

    Photo : Radio-Canada / Capture d'un reportage de 1979

    Radio-Canada

    Le Championnat canadien de ringuette (CCR), qui rassemble les meilleures joueuses du Canada, se tient cette année à Winnipeg du 8 au 14 avril. Saviez-vous que cette discipline existe seulement depuis une cinquantaine d'années? Découvrez ce sport d'équipe féminin encore peu connu et qui s'apparente, à certains égards, au hockey.

    En 1979, au magazine Téléjeans du 27 janvier, l’animateur Jacques Lemieux explique que la ringuette est née une quinzaine d’années plus tôt. Inventé en 1963 par Sam Jack, à North Bay, en Ontario, ce sport gagne rapidement des adeptes au Québec, puis dans le reste du Canada. Dans les années 1970, la ringuette commence à se faire connaître aux États-Unis et même ailleurs au monde.

    Qu’est-ce que la ringuette?

    On dit souvent que la ringuette ressemble au hockey. Elle se pratique sur une patinoire, avec des patins, et oppose deux équipes féminines. Les joueuses doivent aussi respecter leurs positions : une joueuse de centre, deux alliées, deux défenseures et une gardienne de but.

    Mais qu’est-ce qui la distingue du hockey? Elle se joue avec un anneau plutôt qu’avec une rondelle, et toute mise en échec est interdite. Pour en savoir plus sur le sujet, l’animateur de Téléjeans part à la rencontre de la jeune sportive Céline Poirier.

    À l’aréna, l’adolescente décrit les règles du jeu. Elle explique que les trois couleurs de bâtons correspondent à des positions et à des zones différentes sur la patinoire. La joueuse de centre utilise le bâton blanc, les alliées se servent du bleu et les défenseures prennent le rouge.

    Quelles qualités faut-il pour pratiquer la ringuette? Savoir bien patiner et bien manier le bâton, affirme Céline Poirier.

    Jacques Lemieux rencontre aussi d’autres adeptes qui parlent de leur amour de ce sport. À la question « Pourquoi as-tu choisi de jouer à la ringuette? », une d’entre elles répond avec humour : « Parce que tout le monde dit que je suis un garçon manqué ».

    Plus je joue, plus je trouve que la ringuette […] remplace très bien le hockey.

    Céline Poirier, joueuse de ringuette

    Les héros du samedi, 5 janvier 1980

    La pratique de la ringuette peut commencer dès l’enfance. À l’émission Les héros du samedi du 5 janvier 1980, l’animateur Guy Ferron commente un tournoi de novices âgées de 8 à 10 ans. À ses côtés, Jeanne Choquette, agente d’information de la Fédération sportive du Québec, est invitée comme analyste.

    Guy Ferron avoue ne pas très bien connaître ce sport. La définition que Jeanne Choquette en fait est très simple : « C’est comme le hockey intérieur, mais sur la glace, en patin, et c’est pour les filles ».

    Un sport qui forge le caractère

    L’Accent, 23 octobre 2004

    Yvette Chaput Chinchilla s’y connaît en la matière. Cette Franco-Manitobaine qui entraîne des fillettes est invitée à l’émission L’Accent du 23 octobre 2004. Joueuse depuis son jeune âge, elle parle des bienfaits de la ringuette. Selon elle, ce sport favorise l’esprit d’équipe, le sentiment d’appartenance et la confiance en soi.

    S’adonner à une activité sportive, tant chez les jeunes que chez les adultes, permet d’améliorer sa forme physique et de forger son caractère, précise l’animatrice Doris Labrie. L’entraînement de groupe est particulièrement bénéfique.

    Pour Yvette Chaput Chinchilla, la ringuette est une véritable passion.

    Moi, je vais jouer toute ma vie, jusqu’à ce que je ne puisse plus patiner.

    Yvette Chaput Chinchilla, joueuse et entraîneuse de ringuette

    La sportive peut être fière puisqu’elle continue, encore aujourd’hui, à s’y consacrer. Cette année, elle participe comme bénévole au CCR à Winnipeg.

    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Sports