•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Despacito, effacé de YouTube par des pirates

Image du vidéoclip de la chanson <i>Despacito</i>, de Luis Fonsi.

Le vidéoclip de Despacito est la vidéo la plus regardée de l'histoire de YouTube.

Photo : Universal Music Latino / Luis Fonsi / Ender Erika Maria

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le clip de la chanson Despacito, qui compte 5 milliards de visionnements, a momentanément disparu de YouTube, mardi, un acte revendiqué par des pirates informatiques sur Twitter.

Pendant quelques heures, en matinée, la vignette de la vidéo de Luis Fonsi et Daddy Yankee avait été remplacée par une capture d’écran de la série de Netflix La maison de papier. L’adresse de la vidéo menait vers un message d’erreur, rapporte BuzzFeed News.

Despacito est la vidéo cumulant le plus de visionnements sur YouTube. Elle a récemment franchi la barre des 5 milliards de vues, après seulement 1 an et 3 mois d’existence. Sa version avec Justin Bieber est la chanson la plus téléchargée au Québec en 2017 (l’originale est en cinquième position).

Des vidéos de Taylor Swift, de Selena Gomez, de Drake, de Shakira et de Chris Brown auraient aussi été affectées par ce qui est considéré comme un acte de piratage. En effet, les titres des vidéos touchées ont été changés pour inclure les noms de plusieurs pirates. Le titre d’une vidéo de Shakira contenait également la phrase « Palestine libre ».

Le tout a rapidement été corrigé et les vidéos ont été rétablies avec leurs compteurs de visionnements intacts.

Toutes les vidéos touchées étaient hébergées sur Vevo, un service de diffusion de vidéoclips sur le web qui publie les vidéos de certains artistes sur YouTube. On ignore pour l’instant si les pirates ont infiltré les comptes des artistes sur YouTube ou s’ils ont piraté Vevo directement.

Prosox, l’un des pirates identifiés dans les titres des vidéoclips attaqués, a demandé aux internautes de ne pas le juger. « C’est juste pour le plaisir. J’utilise tout simplement un script et je modifie les titres pour indiquer "piraté" », écrit-il sur Twitter.

Avec les informations de BBC News, Buzzfeed News, et The Independent

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !