•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nadia/Amélie Bérubé : le personnage-surprise de District 31

L'actrice regarde une personne en face d'elle.

Charlotte Legault dans le rôle de Nadia/Amélie Bérubé dans « District 31 »

Photo : Aetios productions

Radio-Canada

Les nombreux téléspectateurs de la série policière District 31 ont découvert Amélie Bérubé cette saison, avant d'avoir connu « Nadia l'escorte », le rôle qui a propulsé son interprète, Charlotte Legault, parmi les visages préférés de la quotidienne.

Un texte de Cécile Gladel

Attention divulgâcheur : ne lisez pas ce texte si vous n’avez pas vu les plus récents épisodes de District 31.

La semaine dernière, les admirateurs de la série se sont inquiétés de son sort, puis ont été rassurés. Maintenant, tout le monde se demande si l’ancienne escorte blonde, enceinte de Laurent Cloutier et de plus en plus mystérieuse, sera de retour la saison prochaine?

La comédienne semble avoir peur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nadia/Amélie Bérubé (Charlotte Legault) dans « District 31 »

Photo : Aetios productions

Ne comptez pas sur la comédienne qui enfile le costume de ce personnage pour vous en dire plus. Rencontrée 10 jours avant la fin de la deuxième saison, Charlotte Legault fait attention à tout ce qu’elle dit, tant en personne que sur les réseaux sociaux.

« C’est fou, c’est viral. Je ne sais pas si c’est le fait que le personnage a pris de l’ampleur en même temps que le mouvement #MoiAussi et qu’Amélie confronte les hommes, qu’elle est forte et qu’elle a du front tout le tour de la tête », se questionne la comédienne.

Sur sa page Facebook, elle s’est même fait offrir une tarte aux pommes si elle en dévoilait plus sur le destin de son personnage. « On va juste savoir qui va gagner, les optimistes ou les pessimistes », lance-t-elle.

D’un rôle d’une journée à un premier rôle

Le personnage de Nadia n’était que temporaire au début. « C’était un seul épisode, à prendre ou à laisser. J’ai fait ma journée, puis on m’a rappelée pour d’autres épisodes dans la première saison. Je ne savais pas ce qui m’attendait et j’ai écrit un mot à Luc Dionne [auteur de District 31 ] pour le remercier d’avoir donné une suite au personnage. »

Il lui a laissé entendre que Nadia/Amélie allait revenir. Charlotte Legault en a donc profité pour faire de la recherche afin d’étoffer son personnage.

« Je suis retournée à la danse. Je suis allée dans un bar de danseuses, j’en ai rencontré. J’ai essayé de trouver la “Miss BBQ” pour m’en inspirer. Je ne l’ai pas trouvée, alors j’ai pris un peu de chacune des personnes rencontrées pour les différentes personnalités de Nadia/Amélie, qui n’est pas pareille avec chacun des hommes de sa vie : Jeff, Laurent, Phaneuf, ceux du poste 31, etc. »

Le personnage est interrogé par un policier qu'elle ne regarde pas.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nadia/Amélie Bérubé (Charlotte Legault) lors de la première saison de « District 31 »

Photo : Aetios productions

Ce que la comédienne n’avait pas prévu, c’est que Nadia/Amélie tomberait amoureuse de l’un des protagonistes les plus détestés de la série, Laurent Cloutier. Ce couple est totalement improbable, tout comme le mystère entourant l’histoire d’Amélie Bérubé. « Même quand elle parle de sa grand-mère, rien n’est clair », lance la comédienne.

Le public a aussi adopté celle qui est maintenant Amélie Bérubé et en a fait l’un de ses personnages chouchous. « Ça m’étonne que les gens se souviennent de chacune de ses répliques. On ne me parle pas du fait que c’est juste une escorte, une prostituée, on me parle plus de la personne », raconte Charlotte Legault.

Nadia/Amélie a sauvé Charlotte

Charlotte Legault avoue qu’elle était en état de survie comme comédienne avant qu’on lui offre le rôle dans District 31, un point commun avec son personnage.

« C’est comme si Nadia m’avait amené cette drive, car j’ai vraiment cru que c’était la dernière fois que j’allais jouer. J’ai tout donné, car je me disais que si c’était la dernière fois que je jouais, que c’était ma seule chance de marquer l’histoire. C’était aussi fort. On s’est nourries toutes les deux. »

Le fait de travailler avec des acteurs chevronnés, comme Luc Picard et Patrick Labbé, a aussi donné des ailes à Charlotte Legault. « J’ai beaucoup travaillé, car il n’était pas question d’avoir l’air d’une imbécile devant eux. Par respect, le minimum que je devais faire était de donner mon 200 %. »

Le couple est couché dans un lit.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Amélie Bérubé (Charlotte Legault) et Laurent Cloutier (Patrick Labbé) dans « District 31 »

Photo : Aetios productions

Avant ce premier rôle marquant dans la quotidienne la plus regardée du moment, la comédienne de 26 ans a joué dans Les Parent, Ces gars-là, Subito texto et Annie et ses hommes. Elle a commencé sa carrière au cinéma à l’âge de 16 ans dans le film de Rafaël Ouellet Derrière moi. La comédienne tourne aussi en anglais et fait partie de la distribution du premier film de Matthew Rankin, 20th Century, qui n’est pas encore sorti.

Une comédienne aux multiples talents

Outre l'art dramatique, Charlotte Legault a plusieurs cordes à son arc. Elle chante et elle danse. Elle a développé ses différents talents quand elle était jeune pour avoir de l’avance si elle décidait de s'inscrire à une école de théâtre.

« J’ai commencé à suivre des cours de chant à l’âge de 12 ou de 13 ans, quand j’ai fait une transition de la gymnastique au domaine artistique. J’ai toujours voulu être actrice, puis des gens dans l’entourage de mes parents ont souligné que d’apprendre à chanter pourrait m’aider pour des rôles », raconte-t-elle.

D’ailleurs, la comédienne a même pensé aller étudier en chant classique à l’Université McGill. Finalement, elle s’est plutôt dirigée vers la pop folk et la comédie musicale. « C’est un style qui me rejoint beaucoup plus, car [il y a] des personnages », explique-t-elle.

Séries télé

Arts