•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 logements destinés à d’ex-toxicomanes dans Griffintown

Vue extérieure de l'immeuble

Aux habitations communautaires Portage II, 30 logements abordables sont destinés à des personnes qui ont vécu des problèmes de toxicomanie.

Photo : Google

Radio-Canada

D'ex-toxicomanes pourront profiter d'une trentaine de logements abordables de transition dans le quartier Griffintown, situé dans l'arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal.

Les logements supervisés des Habitations communautaires Portage II sont destinés à des personnes qui ont terminé les programmes de réinsertion offerts par les centres Portage du Grand Montréal.

Ces personnes vulnérables pourront y profiter d’un « milieu de vie qui favorise leur réinsertion sociale et professionnelle », a indiqué le député fédéral Marc Miller lors de l’inauguration du bâtiment, lundi.

Le loyer des locataires de l’immeuble ne dépasse pas 25 % de leur revenu, grâce au programme Supplément au loyer, financé par la Société d’habitation du Québec (SHQ) et la Ville de Montréal.

L'édifice comprend entre autres une aire de cuisine collective, trois salles de rencontres et une terrasse sur le toit.

Sa construction a nécessité des investissements de plus de 6,5 millions de dollars, provenant de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), de la SHQ, de la Ville de Montréal et de contributions du milieu.

Les sommes investies par la Ville lui sont remboursées par la Communauté métropolitaine de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Drogues et stupéfiants