•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Airmedic s'installe à l'aéroport de Sept-Îles

Un avion Pilatus PC12, sur le tarmac, l'escalier qui mène à l'intérieur de l'appareil, déployé
Un avion Pilatus PC12 Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le service de transport médical Airmedic s'installe à Sept-Îles. Un avion Pilatus PC12 est désormais basé à l'aéroport.

Airmedic effectue des transports interhospitaliers en partenariat avec le Centre intégré de santé et de service sociaux de la Côte-Nord, lorsque l'avion-ambulance de l'hôpital n'est pas disponible.

Airmédic affirme que ses équipes pourront maintenant intervenir plus rapidement dans les secteurs isolés de la région grâce à la présence d’un de ses appareils à Sept-Îles. Auparavant, les avions d'Airmedic décollaient de la Baie-James ou de l'aéroport de Saint-Hubert pour intervenir sur la Côte-Nord.

L'entreprise emploie une quinzaine de personnes, dont un pilote, un copilote et 2 infirmières, en poste 24 heures sur 24.

Un nouveau service bien accueilli

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones, croit que ce nouvel appareil pourrait donner une solution intéressante pour le transport des personnes malades en Basse-Côte-Nord.

Le maire de Gros-Mécatina, Randy JonesLe maire de Gros-Mécatina, Randy Jones Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle-Plamondon

Je pense que c'est pour l'ensemble de la région. La vie, c'est important et surtout avec les tempêtes qu'on a.

Randy Jones, maire de Gros-Mécatina

Une offre supplémentaire au service public

L’entreprise de transport médical propose aussi des abonnements privés pour des services d'urgence médicale. Elle fait notamment affaire avec des compagnies minières et des communautés isolées de la région.

L'Association des pourvoiries de la Côte-Nord, qui a recours au service d’évacuation médicale, se réjouit de l'installation du service Airmedic à Sept-Îles.

Le président de l'association, Charles Pinard, estime que la présence des services d’urgence va rassurer la clientèle qui veut se rendre dans les pourvoiries de la région.

La compagnie Airmedic espère élargir son nombre d'abonnés. Elle envisage aussi la possibilité de construire sa propre base sur la Côte-Nord, si la demande est au rendez-vous.

Avec les informations de Katy Larouche

Côte-Nord

Transports