•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 40 km de nouvelles voies cyclables à Rouyn-Noranda

Quatre personnes se tiennent derrière un vélo.

La Ville de Rouyn-Noranda a dévoilé, le 9 avril, les nouvelles voies cyclables qui seront développées sur son territoire.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Radio-Canada

La Ville de Rouyn-Noranda passera de 14 à 55 kilomètres de voies cyclables d'ici 2023. Majoritairement situés en centre urbain, ces secteurs clés ont été identifiés par des cyclistes.

Un texte de Marie-Hélène Paquin

Un règlement concernant le développement de 41 kilomètres de réseau cyclable a été adopté, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal.

Cet engagement s'inscrit dans le cadre de sa Politique municipale en activité physique, sport et plein air.

Les coûts du projet sont évalués à 1,5 million de dollars sur six ans.

Une femme montre une carte avec des voies cyclables.

Les tracés des différentes voies cyclables qui seront développés d'ici 2023.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

« L'objectif c'est vraiment que les gens soient capables de se déplacer de manière sécuritaire au quotidien. Que ce soit pour se rendre à l'école, pour se rendre au travail à vélo, on veut encourager les saines habitudes de vie en même temps, le transport actif. Ça va diminuer l'utilisation des véhicules automobiles également. Avec un bon réseau en place, on va être capable d'atteindre ces objectifs-là », explique Josée Banville, directrice du service d'aménagement du territoire et urbanisme.

La chaussée sera élargie ou identifiée à certains endroits clés où passent de nombreux cyclistes. Ailleurs, comme le long de la nouvelle voie de contournement, des pistes cyclables seront aménagées.

Un projet attendu

Le maire suppléant et conseiller municipal de Granada, Luc Lacroix, avait ce projet à coeur depuis longtemps.

« Vous ne pouvez pas savoir à quel point c'est une belle nouvelle pour Luc Lacroix comme individu, comme membre du conseil depuis huit ans, mais aussi pour tout le conseil municipal ici aujourd'hui », a-t-il affirmé.

Un homme se tient derrière le lutrin de la Ville de Rouyn-Noranda.

Le conseiller municipal Luc Lacroix travaille depuis huit ans à faire de Rouyn-Noranda une ville cyclable.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Bien que le projet ait officiellement débuté en avril 2017, il est dans les boîtes depuis plusieurs années. « Luc Lacroix lui-même, ça fait peut-être huit ans qu'il, politiquement, essaie de placer des pions, tranquillement pas vite, de faire comprendre aux élus, aux équipes, que Rouyn-Noranda peut devenir une ville dans le 21e siècle, c'est-à-dire avec un réseau cyclable digne de ce nom, avec des bandes cyclables, des pistes cyclables et des chaussées désignées, mais aussi pour se promener en famille de façon sécuritaire », ajoute Luc Lacroix.

Les travaux débuteront dès l'été 2018, mais les vrais changements commenceront à apparaître à l'automne 2019.

Les 3 types de voies :
- Bandes cyclables : chaussée plus large et identifiée par une bande blanche;
- Chaussées désignées : chaussée plus large et identifiée avec un logo de vélo;
- Pistes cyclables : pistes hors chaussée, éloignées de la route.

Quelques rues visées dès 2018 :

- Murdoch;
- 15e Rue;
- Saguenay;
- Richelieu;
- Lapointe;
- Larivière;
- Montée du Sourire;
- Marie-Victorin;
- Laliberté;
- Tardif;
- Dallaire.

Abitibi–Témiscamingue

Infrastructures