•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève : les chargés de cours rejettent l'offre de l'Université York

Chargement de l’image

L'Université York est ouverte, mais une grande partie des cours ont été annulés en raison de la grève.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une majorité écrasante des 3000 chargés de cours en grève depuis plus d'un mois à l'Université York de Toronto et au Collège Glendon (qui y est affilié) ont rejeté la dernière offre patronale.

Le débrayage, qui a commencé le 5 mars, se poursuit donc.

Les campus de York et de Glendon sont restés ouverts, mais de nombreux cours ont été annulés en raison de la grève, particulièrement à Glendon.

Aucune nouvelle séance de négociations n'est prévue pour l'instant.

« C'est un message clair à l'endroit de la direction [de York] de reprendre les pourparlers de façon équitable. »

— Une citation de  Local 3903 du syndicat SEFPO

Le syndicat affirme que plus de 70 % de ses membres ont voté et que ses trois unités ont rejeté la dernière offre patronale.

Revers pour York

Le syndicat des chargés de cours et des aides-enseignants contractuels clame victoire, parce que c'est l'Université York qui avait demandé à la Commission ontarienne des relations de travail de forcer la tenue d'un vote sur sa dernière offre.

Barbara Joy, porte-parole pour l'université, a affirmé être mécontente du résultat. « L'Université York est profondément déçue par le vote des membres du SCFP 3903. [...] Nous examinons attentivement nos options limitées pour mettre fin à la grève ».

Mme Joy affirme que les négociations achoppent toujours sur deux points qui ne sont pas liés à des considérations monétaires. Ces deux points sont relatifs aux postes permanents ainsi qu'aux prêts d'étude.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !