•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’accident d’autocar en Saskatchewan ravive de douloureux souvenirs à Bathurst

Les restes des deux véhicules témoignent de la violence de l'impact.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

La communauté de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, exprime sa solidarité avec celle de Humboldt, en Saskatchewan, qui est frappée par une terrible tragédie.

Un texte de Pierre Philippe LeBlanc

Quinze jeunes hockeyeurs membres des Broncos de Humboldt sont morts et 14 sont blessés à la suite d’une collision entre leur autocar et un camion semi-remorque, survenue vendredi.

La nouvelle suscite beaucoup d’émotion dans la région de Bathurst, selon le maire de cette municipalité, Paolo Fongemie.

« Hier matin, mon téléphone était inondé de messages de citoyens. Ça leur faisait se souvenir de cette tragédie-là que nous avons vécue 10 ans passés », affirme M. Fongemie.

En janvier 2008, sept jeunes joueurs de basketball de l'école Bathurst High et l'épouse de leur entraîneur sont morts lors d’une collision entre leur véhicule et un camion semi-remorque.

Bathurst éprouve de la solidarité envers Humboldt dans le deuil, selon le maire.

Pour la communauté d’Humboldt, chacun va le vivre à sa façon. Nous, après 10 ans, la plaie est toujours aussi douloureuse, le souvenir est douloureux.

Paolo Fongemie, maire de Bathurst

Le maire Fongemie a aussi une pensée pour les premiers répondants sur la scène de l’accident dans sa communauté et en Saskatchewan.

« Aujourd’hui, nos pompiers, nos policiers, nos ambulanciers vivent encore cette tragédie à leur façon, avec le syndrome post-traumatique, explique Paolo Fongemie. J’assume que ce sera la même chose avec les premiers répondants à la tragédie de Humboldt. »

Il offre un conseil à la population de Humboldt.

Je pense que c’est de se laisser le coeur être une éponge et d’absorber l’amour du pays, qui leur envoie ses forces. [...] Laissez-vous vous faire aimer, et on va être là pour vous [appuyer].

Paolo Fongemie, maire de Bathurst

Les drapeaux sont en berne à Bathurst, ajoute le maire Fongemie. Un moment de silence a été observé lors du match entre les équipes de hockey junior d’Acadie-Bathurst et de Sherbrooke, samedi soir.

De plus, un livre à l’hôtel de ville de Bathurst sera à la disposition des citoyens qui souhaiteront écrire un message de solidarité.

Nouveau-Brunswick

Accidents et catastrophes