•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tragédie en Saskatchewan désole les hockeyeurs au Nouveau-Brunswick

L’équipe des Broncos rassemblée dans un vestiaire

L’équipe des Broncos de Humboldt compte 24 joueurs originaires de l’ouest du Canada, âgés de 16 à 21 ans.

Photo : Twitter / Humboldt Broncos

Radio-Canada

Le terrible accident de la route qui a décimé une équipe de hockey junior en Saskatchewan bouleverse le milieu sportif au Nouveau-Brunswick.

La collision survenue vendredi, au sud de Nipawin, entre un semi-remorque et l'autocar de l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt a fait 15 morts et 14 blessés. Deux blessés sont dans un état critique, selon le plus récent bilan fourni par la GRC.

« C’est la pire chose qu’on ne veut pas qui arrive à un groupe de jeunes de même, affirme André Lebel, président du Blizzard, à Edmundston. Des jeunes se donnent corps et âme pour une équipe de hockey. Du jour au lendemain, une tragédie de même qui arrive et on repense toutes nos façons de faire. C’est très, très, malheureux. L’équipe de hockey du Blizzard va être avec cette équipe-là de la Saskatchewan en pensée et en prières. »

 Trois joueurs de l'équipe des Broncos de Humboldt, blessés, à l'hôpital, se tiennent la mainAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des joueurs de l’équipe des Broncos de Humboldt restent unis dans le terrible drame qui touche leur équipe

Photo : @ RJ Patter\twitter

Jean-François Damphousse, directeur des opérations des Aigles bleus de l’Université de Moncton, a reçu la nouvelle comme un choc.

« Ça fait partie de la famille du hockey en général, mais de la ligue de hockey junior A au Canada, dont j’ai fait partie pendant plusieurs années avec les Commandos à Dieppe. Ça fait réfléchir beaucoup. Ça donne un choc. C’est très, très triste de voir un événement comme ça arriver », affirme Jean-François Damphousse.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a aussi une pensée pour les victimes de l'accident. « Dans la province, nous sommes passés à travers d'un évènement similaire. Alors si nous pouvons aider la Saskatchewan à aller de l'avant et à apprendre de cet évènement, nous le ferons », déclare-t-il.

Le Blizzard observera une minute de silence, samedi soir, avant son match contre les Capitols de Summerside, pour rendre hommage aux victimes de cette tragédie.

Avec des informations d’Anaïs Brasier

Nouveau-Brunswick

Accidents et catastrophes