•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cynthia Wu-Maheux : la surdouée et fouineuse de District 31

Gros plan du personnage, dans son local de recherche.

Da-Xia Bernard

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans la populaire série du moment, on ne peut rien cacher à Da-Xia Bernard, qui, derrière son écran, aide les sergents-détectives dans leurs enquêtes.

La comédienne Cynthia Wu-Maheux, qui donne vie à l’analyse sénior de la police, raconte à Catherine Perrin que les scènes de la dernière semaine sont assez récentes, elles datent d’il y a trois semaines. Il y a donc peu de jeu entre les tournages et la diffusion des épisodes.

On essaie de se garder en forme et en santé. Ça va assez vite, mais on prend notre rythme et il y a une discipline qui rentre. Chaque semaine, on reçoit les quatre nouveaux épisodes, on les travaille, puis on apprend nos scènes.

Cynthia Wu-Maheux, comédienne

Étant donné que son personnage n’est pas présent dans tous les épisodes, elle tourne de 1 à 4 journées par semaine. Ce qui lui donne le temps de travailler sur d’autres choses.

D’ailleurs, elle sera de la distribution de la pièce Le bizarre incident du chien pendant la nuit, qui sera présentée au Théâtre Jean-Duceppe du 11 avril au 19 mai 2018.

Extrait du 4 avril

Des origines chinoises

Cynthia Wu-Maheux est née à Trois-Rivières, où son arrière-grand-père maternel s’est installé en immigrant de la Chine. La famille y a tenu un restaurant chinois pendant plus de 80 ans.

Elle explique que cette origine asiatique ne lui a pas nui dans sa carrière. « J’ai été chanceuse. […] On ne nommait pas l’origine ethnique de mes personnages, on le soulignait à peine. Je travaille beaucoup et j’ai eu de beaux personnages », souligne-t-elle.

Fin de saison pour District 31

Évidemment, impossible d’en savoir plus sur les huit derniers épisodes de la deuxième saison de District 31. Le dernier sera diffusé le jeudi 19 avril à 19 h. « Il y a probablement des fils [de l'histoire] qui vont sauter [et non s'attacher] et on va comprendre des choses », consent-elle à dire.

Télé

Arts