•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt une première convention collective dans les Tim Hortons de Sept-Îles

Un restaurant Tim Hortons à Sept-Îles

Un restaurant Tim Hortons à Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de 80 employés des restaurants Tim Hortons à Sept-Îles auront bientôt un nouveau contrat de travail.

Le Syndicat des métallos a obtenu une accréditation syndicale en février 2015 pour les 80 employés de ces quatre restaurants.

Ensuite, il y a eu la conciliation, l'arbitrage et les procédures juridiques pour l'élaboration d'une convention collective, qui tirent à leur fin, selon le Syndicat des métallos.

Des audiences publiques débuteront lundi et devraient permettre de régler le dossier après trois ans de négociation.

Au terme de ce processus, la relation entre l’employeur et les syndiqués devrait avoir de nouvelles bases, selon le représentant pour le Syndicat des Métallos, Gilles Ayotte

« Ça va établir une relation de respect et d'équité entre les employés et l'employeur finalement, tout ce qu'il y avait comme de petites règles d'à côté pour l'un et pour l'autre, ça va tout disparaître, on va avoir une règle générale pour tout le monde, souligne Gilles Ayotte. »

Gilles Ayotte, représentant pour le Syndicat des Métallos des employés des Tim Hortons de Sept-Îles, accorde une entrevue à Radio-Canada.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Gilles Ayotte, représentant pour le Syndicat des Métallos des employés des Tim Hortons de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

« Il va y avoir une équité, il va y avoir un respect qui va s'établir, c'est une nouvelle façon de faire des relations avec l'employeur. »

— Une citation de  Gilles Ayotte, représentant pour le Syndicat des Métallos des employés des Tim Hortons de Sept-Îles

Les employés des restaurants Tim Hortons de Sept-Îles suivent les traces de ceux du restaurant de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau à Montréal qui sont déjà syndiqués.

D'après les informations d'Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !