•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chanteur français Jacques Higelin est mort

Jacques Higelin en spectacle à Paris le 26 juin 2010

Photo : AFP / BERTRAND LANGLOIS

Agence France-Presse

Le chanteur français Jacques Higelin, un pionnier du rock français, est mort vendredi matin à Paris à l'âge de 77 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.

« Aziza, sa femme, Arthur H, Kên Higelin et Izia Higelin ont la douleur d'annoncer la disparition de Jacques Higelin ce matin », indique le communiqué de la famille.

Ces derniers mois, son entourage proche avait fait état d'une « fatigue » du chanteur. La famille n'a pas souhaité dévoiler les causes de son décès.

Père de trois enfants artistes, le chanteur Arthur H, la chanteuse Izia Higelin et le réalisateur Kên Higelin, il laisse derrière lui une vingtaine d'albums qui ont marqué la chanson française, comme BBH 75 (1974), Alertez les bébés ou encore le diptyque Champagne pour tout le monde... et Caviar pour les autres, sorti en 1979.

Les trois personnes sourient en regardant hors de l'objectif du photographe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jacques Higelin entouré de ses enfants Izia et Arthur H. le 19 mars 2010 lors d'une émission de télévision

Photo : Getty Images / OLIVIER LABAN-MATTEI

À la fin des années 80, après quelques années de creux, il a réussi un retour spectaculaire avec Tombé du ciel, son plus gros succès (300 000 exemplaires vendus). Produit par Jacno, cet album contient le single éponyme, hommage à son idole Charles Trenet, restera l'un de ses plus grands tubes.

Poète survolté, généreux, engagé, Jacques Higelin a été l'auteur d'autres succès tels que Pars ou Champagne.

De nombreuses réactions

« Je ne peux que crier », a réagi auprès de l'AFP son acolyte depuis les années 60 Brigitte Fontaine, la voix déchirée par l'émotion.

« C'était quelqu'un de bien, c'était d'abord un poète, un rebelle et puis un fidèle. Le propre d'un poète, c'est qu'on ne peut pas l'imaginer mort... Il était dans la vie, l'énergie, la joie de vivre, tout ce qui est positif... Ça m'a bouleversée », a réagi auprès de l'AFP Françoise Canetti, directrice de l'étiquette Jacques Canetti, créée par son père, qui fit enregistrer en 1964 à Higelin ses premières chansons, sur des textes de Boris Vian.

« Jacques Higelin est mort. Cauchemars, fantômes et squelettes, laissez flotter vos idées noires... Mais déjà le ciel blanchit... La folie qui l'accompagne et jamais ne l'a trahi... Champagne pour les poètes et tristesse pour ceux qui les voient partir! », a écrit sur Twitter le premier ministre français, Édouard Philippe.

Le chanteur a les cheveux dans les yeux et tient un micro.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jacques Higelin en spectacle aux Victoires de la musique le 8 mars 2008

Photo : Getty Images / BERTRAND GUAY/AFP

« Jacques Higelin nous quitte. Ce talent "tombé du ciel" a tenu une place remarquable et très particulière dans l'univers musical francophone et dans nos vies ces dernières décennies », a réagi, également sur Twitter, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Le chanteur Jean-Louis Aubert a salué celui qui était pour sa génération de musiciens un géniteur. « Tout jeune, quand je n'avais pas de groupe, on s'est collé à lui. On habitait tous ensemble. C'était une mise au monde. Il se dirigeait vers le rock mais il chantait en français », a-t-il raconté.

Les liens de Jacques Higelin avec le Québec

Durant l'été 2010, Jacques Higelin a offert un spectacle de trois heures aux FrancoFolies de Montréal. À cette occasion, il avait accordé une entrevue à Monique Giroux (Nouvelle fenêtre) dans laquelle il avait exprimé son habituel non-conformisme, rappelant un certain Serge Gainsbourg.

« Je suis Français, moi, je bois du vrai vin », avait-il lancé alors qu'elle lui offrait du thé puisqu'il était 16 h.

Lors de cette entrevue délirante réalisée quelques mois avant ses 70 ans, il avait lancé qu'il allait en profiter avant de serrer la vis. « Avant ça, je jure devant le diable et devant Dieu d'en profiter largement. »

« Pourquoi serrer la vis à 70 ans? », lui avait demandé Monique Giroux. « Parce que ça ne rime à rien et ça me créera une sorte d'interdit que je m'empresserai de [transgresser] », avait lancé badineur Jacques Higelin.

Ce n'était pas la première visite de Jacques Higelin à Montréal. Il a participé aux premières FrancoFolies de Montréal, en 1989. Son spectacle au Spectrum est resté gravé dans la mémoire de ceux qui y ont assisté. Il est revenu en octobre 1992 et en 1999.

Par ailleurs, l'animateur d'ICI Radio-Canada Première Jacques Bertrand, décédé en 2014, a été claviériste pour Jacques Higelin avant de passer à l'animation.

Le poète rockeur flamboyant

Né pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1940, c'est au théâtre qu'il commença sa carrière artistique au début des années 60, avant sa rencontre avec les musiciens Areski et Brigitte Fontaine, avec lesquels il a incarné un renouveau de la chanson française au milieu des années 60.

Passant de la poésie au rock avec la même aisance, il avait célébré en octobre 2016 ses 50 ans de carrière avec « Higelin 75 », son dernier album en date.

Ses talents de comédien – il compte une trentaine de films en tant qu'acteur – lui ont permis de se tailler une réputation de showman aussi ébouriffant qu'imprévisible. Que ce soit dans la rue, où il improvisait des concerts, à la télévision, où ses performances ont fait grimper le stress de plus d'un animateur, et évidemment sur scène, lors de ses concerts marathons.

En 2005, Higelin, « le poète hirsute » a rendu hommage à Charles Trenet, « le fou chantant », mort quatre ans auparavant, avec un spectacle qui témoigne de l'étendue de ses talents d'interprète.

Aussi à l'aise dans la poésie, le rock, la chanson et le folk quand dans le psychédélisme, il a fait ses adieux à la scène en 2015, à la Philharmonie de Paris, célébrant ses 50 ans de carrière. Beaucoup d'émotion avait accompagné cette dernière, où on le voyait notamment chanter aux côtés de sa fille Izia et de son fils Arthur H.

Un an plus tard, il a sorti en octobre 2016 Higelin 75, son dernier album, une nouvelle fois plébiscité par la critique et le public, dans lequel il attendait crânement, en fumant, que « le temps s'arrête et qu'le ciel [lui] tombe sur la tête ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Musique

Arts