•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un journal de bord électronique conçu par et pour les pêcheurs

Le reportage de Bruno Lelièvre
Radio-Canada

Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie lance JOBEL, un logiciel qui permet d'enregistrer les captures, en temps réel, avec un téléphone intelligent.

Il permet aussi de signaler la présence de mammifères marins, comme la baleine noire.

« L’envoi est super rapide. Lorsque tu as un lien internet et que tu as fini ton voyage, tu peux envoyer tes données immédiatement. Tu arrives chez vous, tu n’as plus rien à penser, tu as fini ta journée » indique le concepteur et pêcheur, Samuel Dubé-Roussy.

Samuel Dubé-RoussySamuel Dubé-Roussy Photo : Radio-Canada / William Bastille Denis

Pêches et Océans Canada a resserré sa politique de déclaration des captures. Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie a investi plus d’un million de dollars pour développer ce logiciel qui est reconnu et exigé par le ministère pour la pêche au homard.

Pour le directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, O’Neil Cloutier, JOBEL est pratique et rapide pour les pêcheurs.

O'Neil Cloutier, directeur général du Regroupement des pêcheurs  professionnels du sud de la GaspésieO'Neil Cloutier, directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie Photo : Radio-Canada / William Bastille Denis

« Ce qui n’est pas facile pour un pêcheur, c’est de faire des déclarations écrites, explique-t-il. On a toujours les mains mouillées et ça prend des espaces de rangement dans le bateau. Un cellulaire ou une tablette laissée sur le tableau de bord, c’est beaucoup moins compliqué qu’un feuillet. »

JOBEL permet aussi d’enregistrer les prises accidentelles et de signaler la présence de mammifères marins.

« On sait que dans le journal de bord électronique pour les crabiers, il y a une page spécifique pour les espèces en péril et on pourrait éventuellement, concernant les baleines, faire des déclarations en temps réel », ajoute O’Neil Cloutier.

« Ça fait 4 ans que je travaille sur le projet et enfin, on a travaillé avec le Ministère pour se faire accréditer », se réjouit Samuel Dubé-Roussy.

Pêcheurs de homardPêcheurs de homard Photo : Radio-Canada / William Bastille Denis

Le coût d’utilisation de JOBEL est de 65 $. L’argent sera réinvesti, notamment, pour la formation des pêcheurs.

Selon le Regroupement des pêcheurs professionnels, l’an prochain, Pêches et Océans Canada exigera l’utilisation du journal électronique JOBEL pour la pêche aux crabes des neiges et d’autres pêches commerciales.

D’après le reportage de Bruno Lelièvre

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Téléphones intelligents