•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêté à Atlanta pour avoir drogué et volé des personnes âgées au Québec

Hamid Chekakri
Hamid Chekakri, âgé de 47 ans, a été arrêté samedi dernier à Atlanta, aux États-Unis. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un homme qui aurait été impliqué dans plusieurs invasions de domicile au Québec a été arrêté samedi à Atlanta, aux États-Unis. Hamid Chekakri, 47 ans, aurait fait des victimes à Montréal, à Sherbrooke et à Ottawa.

« On avait l'information comme quoi il était dans un avion qui allait atterrir à Atlanta, donc à ce moment-là, à partir du moment où il a atterri, ce sont les U.S. Marshals qui ont procédé à son arrestation », a indiqué Manuel Couture, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), jeudi matin, sur ICI RDI.

Selon le récit des policiers, l'homme s’attaquait à des personnes âgées ou vulnérables qui avaient mis leur maison en vente, prétextant vouloir faire une offre d'achat pour s'introduire chez elles.

Il offrait ensuite à ses hôtes une boîte de chocolat et les obligeait à en manger en guise de remerciements et de tradition. Cependant, les chocolats contenaient un produit psychotrope qui endormait les victimes durant une dizaine d'heures, ce qui permettait au voleur de s'emparer des objets de valeur qui se trouvaient dans la résidence.

« C'est quelqu'un qui nous a été décrit comme étant charmant. C'est quelqu'un qui était très calme, qui prenait le temps d'approcher ses victimes, discutait avec elles... », relate Manuel Couture.

Hamid Chekakri sera extradé au Canada au cours des prochains jours; des procédures ont été entamées en ce sens par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et le ministère de la Justice du Canada.

Jusqu'à maintenant, le SPVM a recensé six victimes de ce type d'agression, mais les enquêteurs ont des raisons de croire que d'autres personnes ont été détroussées, à Montréal ou ailleurs au Canada.

« C'est quelqu'un qui voyageait beaucoup, [...] qui ne restait pas nécessairement longtemps en place », explique l'agent Couture.

La police demande donc l’aide du public. Toute personne ayant des renseignements à fournir peut contacter les autorités par la ligne d'urgence 9-1-1 ou en personne, dans un poste de quartier.

On espère vraiment qu'en publiant sa photo, des gens vont peut-être le reconnaître.

Manuel Couture, porte-parole du SPVM

Hamid Chekakri mesure 1,72 m (5' 8'') et parle couramment le français et l'anglais, avec un accent. Lors des événements, il portait des lunettes, une grosse montre en argent au poignet gauche, une tuque noire et un manteau noir.

Avec les informations de La Presse canadienne

Crimes et délits

Justice et faits divers