•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • 50 ans d'expositions pour l'imposante Place Bonaventure

    Maquette de la Place Bonaventure et des autres édifices autour avec un homme la regardant en arrière plan.
    Maquette de la Place Bonaventure, en 1964 Photo: Radio-Canada
    Radio-Canada

    Le 8 avril 1968, la Place Bonaventure est inaugurée au centre-ville de Montréal. Construit alors que la métropole connaît un véritable boom immobilier, l'immense complexe en impose. Retour en archives sur cette étape dans le grand projet du Montréal souterrain.

    La Place Bonaventure se veut un « Centre de commerce canadien ». L’édifice de 17 étages est construit pour accueillir des halls d’exposition, des salles de montre, des galeries marchandes et un hôtel.

    Tournées le 11 janvier 1964, ces archives silencieuses nous montrent la maquette de la future Place Bonaventure et les édifices qui l’entourent.

    Tout comme l’hôtel Le Reine Elizabeth et la Place Ville-Marie, ce nouvel immeuble permettra de couvrir la voie ferrée du Canadien National (CN) qui défigurait auparavant le centre-ville de Montréal.

    Sur le chantier au moment de l’annonce du projet, Donald Gordon, président du CN, partage d’ailleurs la scène avec monseigneur Paul-Emile Léger et Gérard D. Lévesque, ministre libéral de l’Industrie et du Commerce.

    Construite en 1966 et 1967, la Place Bonaventure est officiellement inaugurée le 8 avril 1968 par le premier ministre du Québec Daniel Johnson (père). Nous avons conservé dans nos archives le court discours de l’invité d’honneur.

    Ce qui est bon pour Montréal est bon pour le Québec, ce qui est bon pour le Québec est bon pour le Canada tout entier.

    Daniel Johnson

    Lieu d’accueil de nombreuses foires et de rencontres professionnelles, la Place Bonaventure fait également partie du mythique Montréal souterrain, tant admiré par les touristes européens.

    D’abord aménagé sous la gare Centrale, le réseau piétonnier souterrain prend de l’ampleur avec l’achèvement de la Place Ville-Marie.

    La construction de la Place Bonaventure étend le Montréal souterrain, qui rejoint également le complexe du Canadien National, en passant par la gare Windsor. Ce sont en tout 28 kilomètres de couloirs que le visiteur peut alors parcourir à pied.

    La tour du 1000 de la Gauchetière viendra compléter ce quadrilatère en 1992, ajoutant même une patinoire intérieure au réseau souterrain.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Économie