•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement canadien investit davantage pour lutter contre la lamproie dans les Grands Lacs

Une lamproie de mer.

Cette lamproie marine capturée lundi dans la rivière Little lundi faisait 73 cm de longueur.

Photo : Fort Folly Habitat Recovery

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Canada a annoncé qu'il investira 8,7 millions de dollars supplémentaires afin de combattre la lamproie marine dans les Grands Lacs. L'annonce a été faite mercredi à Sault-Sainte-Marie en Ontario, une semaine après que les États-Unis eurent aussi indiqué qu'ils augmentaient l'enveloppe budgétaire allouée à ce problème.

Pêches et Océans Canada dit prendre les grands moyens pour combattre l'une des pires espèces envahissantes d'eau douce : la lamproie marine.

Depuis son introduction dans les Grands Lacs dans les années 1800, ce poisson sans mâchoire qui se nourrit du sang et des fluides corporels des autres poissons cause d'énormes dommages écologiques et économiques.

Ces « vampires des Grands Lacs » peuvent consommer jusqu'à 20 kilos de poisson au cours de leur vie.

Le gouvernement canadien promet que 8,7 millions de dollars seront investis au cours des cinq prochaines années.

Par la suite, une somme de 2,5 millions de dollars sera allouée annuellement au contrôle de l'espèce, ce qui représente une augmentation de 30 % au financement annuel de 8,1 millions de dollars.

Plus de moyens

« En ce moment, au programme de contrôle des lamproies marines, nous avons environ 35 personnes ici à Sault-Sainte-Marie. Cet investissement permettra de constituer une nouvelle équipe », indique Sen Wang, directeur des sciences de la région du Centre et de l'Arctique à Pêches et Océans Canada.

L'argent permettra également de construire des barrages pour empêcher les lamproies de migrer davantage vers le sud, c'est-à-dire du lac Saint Clair vers les lacs Érié et Ontario.

On utilisera aussi plus de pesticides afin de tuer les larves de lamproie.

Ce financement est rendu public une semaine après que les États-Unis eurent annoncé qu'ils augmentaient leur budget destiné à combattre la lamproie marine, en investissant 28 millions de dollars américains.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !