•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de main-d'oeuvre : l'immigration pourrait être la solution

Groupe de personnes debout avec des costumes, uniformes ou objets reliés à différents métiers.

Des gens qui représentent différentes professions.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les chambres de commerce de Manicouagan et de Sept-Îles estiment que plusieurs entreprises de la région ont des besoins criants en main-d'oeuvre et que des travailleurs immigrants pourraient répondre à ces besoins.

Toutefois, attirer cette main-d'oeuvre à l'extérieur des grands centres urbains de la province demeure un défi important.

Paul Lavoie, directeur général de la Chambre de commerce de Sept-Îles, affirme que des programmes existent pour favoriser l'immigration en région.

On attend avec impatience de pouvoir activer le programme Un emploi en sol québécois qui vient de la Fédération des chambres de commerce.

Paul Lavoie, directeur général de la Chambre de commerce de Sept-Îles
Le directeur général de la Chambre de commerce de Sept-ÎlesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le directeur général de la chambre de commerce de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada

Pour sa part, Josée Parisée, directrice générale de la Chambre de commerce de Manicouagan, estime que les employeurs doivent aussi être informés et sensibilisés aux enjeux de l'immigration en région.

C’est sûr qu’il y a des programmes pour les premiers emplois pour les personnes formées à l’étranger qui vont être intéressants, mais on a beaucoup de travail à faire.

Josée Parisée, directrice générale de la Chambre de commerce de Manicouagan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Emploi