•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Longues attentes pour des passagers de VIA Rail, car les trains de marchandises avaient la priorité

Un train de VIA Rail en hiver.

Il y a eu jusqu'à 16 heures de retard pour des passagers de VIA Rail pendant le week-end de Pâques.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des passagers de l'Ouest canadien ayant choisi de voyager avec VIA Rail pour la fin de semaine de Pâques sont restés coincés en gare et en route pendant de longues heures afin de céder le passage aux trains de marchandises.

Un départ du transporteur à Melville, en Saskatchewan, a été retardé de plus de 12 heures, et le trajet complet reliant Saskatoon à Winnipeg est arrivé à destination avec 16 heures de retard.

Une porte-parole de VIA Rail a déclaré que le trafic ferroviaire lourd était responsable du retard entre Saskatoon et Winnipeg.

Todd Peterson, de Melville, a pris le train en direction de Toronto avec son fils dans la nuit de dimanche à lundi. Ils n'avaient pas prévu voyager de nuit. « Nous parlerons à VIA quand nous serons à Toronto. J'espère que nous récupérons notre argent. Quand nous sommes arrivés, il n'y avait pas de service de repas », dit-il ajoutant que les passagers n’ont eu accès ni à de la nourriture ni à de l'eau pendant des heures.

Des passagers ont aussi mentionné qu'ils avaient été immobilisés pendant de longues périodes sans mouvement au cours de leur trajet, parfois jusqu’à 5 heures, parce que le train de passagers devait s’arrêter pour laisser passer des trains de marchandises.

« Les trains de marchandises jouent un rôle essentiel dans l'économie canadienne, c'est pourquoi nous travaillons continuellement pour améliorer l'efficacité et la ponctualité des deux services », a déclaré Mylène Bélanger, porte-parole de VIA Rail, dans un courriel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !