•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appel sans réponse : un producteur de pétrole et de gaz albertain perd ses permis

Une personne portant un casque de sécurité passe une main gantée sur un pipeline sur un chantier enneigé.
Un inspecteur de l'AER examine un pipeline. Photo: AER

Un inspecteur a composé le numéro de téléphone d'urgence indiqué sur l'affiche près d'une installation de transport d'hydrocarbures d'un producteur de pétrole et de gaz albertain pour signaler une fuite possible. L'appel est resté sans réponse : le permis d'exploitation d'Insch Commodity ltd a été suspendu.

L'inspecteur, un employé de l'autorité albertaine chargée de la réglementation dans le domaine de l'énergie (AER), avait reçu l'ordre d'examiner les installations de l'entreprise, à l'ouest d'Edmonton, à la suite d'un appel anonyme reçu par le bureau de l'AER de Drayton Valley, le 13 mars.

Il a visité le site le 20 mars et a vu une accumulation d'hydrocarbures sur le sol et les végétaux environnants qui menaçait de polluer une étendue d'eau voisine.

Quand l'appel est resté sans réponse, l'AER a suspendu les permis que possède la compagnie pétrolière et gazière, établie à Warburd, en Alberta, pour 30 puits, une trentaine de segments d'oléoducs et 4 installations reliés à l'exploitation du pétrole et du gaz.

L'AER a aussi ordonné à Insch Commodity ltd d'embaucher une entreprise de nettoyage pour remédier à la situation. Elle doit également inspecter, nettoyer et fermer tous ses autres sites d'exploitation, le tout dans un délai de 14 jours.

L'autorité albertaine de réglementation note également que l'entreprise n'a pas remis de dépôt de garantie ni payé sa contribution au fonds albertain pour les puits orphelins en 2017. Ce fonds sert à nettoyer et à réhabiliter les sites d'exploitation de pétrole et de gaz abandonnés par des entreprises qui ne veulent pas ou ne peuvent pas faire le travail.

Les responsables d'Insch Commodity ltd n'ont pas répondu aux demandes d'entrevues faites lundi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Alberta

Pollution