•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contraception : les pharmaciens pourront délivrer des ordonnances en Saskatchewan

Une plaquette de pilules contraceptives placée sur une page d'un agenda ouvert.

Les pharmaciens de la Saskatchewan ont désormais le pouvoir de prescrire un contraceptif ou des médicaments pour traiter les infections urinaires.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les Saskatchewanaises peuvent désormais s'adresser aux pharmaciens de la province pour obtenir une prescription pour un contraceptif ou encore des médicaments pour traiter les infections urinaires. Le tout, sans faire préalablement appel à un médecin.

Selon la directrice générale de l’Association des pharmaciens de la Saskatchewan, Dawn Martin, le service sera disponible dans la plupart des pharmacies locales. Aucun rendez-vous n'est requis, il faut simplement se rendre au comptoir et discuter avec le pharmacien. Celui-ci procédera à une évaluation et la plupart des femmes en âge de procréer et en bonne santé recevront une ordonnance pour la contraception hormonale.

D’après Dawn Martin, les pharmaciens pourront utiliser leur jugement lorsque des mineures se présenteront pour obtenir des contraceptifs.

L’Association des pharmaciens de la province indique que les établissements pourront facturer des frais pour l'évaluation, en plus du coût du médicament, des frais qui peuvent être remboursables si le patient bénéficie d’un régime de santé étendu.

Les pharmacies, des centres de soins

L’élargissement des pouvoirs des pharmaciens est une initiative du Collège des professions pharmaceutiques de la Saskatchewan (SCPP), du Collège des médecins et chirurgiens (CPSS) et du ministère de la Santé de la province.

Les pharmacies sont vraiment des centres de soins dans de nombreuses collectivités de la Saskatchewan et nous croyons que nous pouvons en faire plus pour aider les patients.

Dawn Martin, directrice générale, Association des pharmaciens de la Saskatchewan

Il s'agit d'un changement qui est en préparation depuis environ sept ans, selon Dawn Martin. Elle dit que les pharmaciens ont commencé à prescrire des médicaments pour quelques problèmes mineurs et à offrir des services d'aide au sevrage tabagique et qu’au fil du temps, leur autorité s'est élargie.

Dawn Martin indique que les pharmaciens participent également à un programme qui vise à aider les personnes âgées et les patients en santé mentale à gérer leur médication. Elle espère que ce programme sera étendu aux patients atteints de maladies chroniques, comme le diabète.

Contraception immédiate

Selon la professeure adjointe en sciences pharmaceutiques à l'Université de la Colombie-Britannique, Judith Soon, donner ce pouvoir aux pharmaciens permet aux femmes d'obtenir un contraceptif immédiatement, en attendant de pouvoir se déplacer pour consulter un médecin.

La professionnelle qui a formé des pharmaciens de la Saskatchewan à la prescription explique qu’une pharmacie existe dans la plupart des petites communautés de la province, mais pour consulter un médecin, il faut souvent devoir parcourir jusqu'à 60 km.

Judith Soon fait aussi remarquer que le pouvoir de prescrire a suscité un grand intérêt parmi les pharmaciens de la province. Lors des formations qu’elle a données à Regina et à Saskatoon, elle raconte que la salle était bondée de professionnels venus des quatre coins de la province.

Saskatchewan

Santé publique