•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Petit-Saguenay invite ses citoyens à décider de son budget

L'extérieur du bâtiment en hiver

L'hôtel de ville de Petit-Saguenay

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour son budget 2018, la municipalité de Petit-Saguenay a décidé d'innover en présentant à ses citoyens un budget participatif, une première en région. Les citoyens devront décider pour quels projets la municipalité devra investir de l'argent.

Pour le maire de Petit Saguenay, Philôme La France, pas question que les décisions budgétaires de la municipalité se prennent à huit clos entre conseillers.

« On s'attend à ce que ça touche à des aménagements publics, des projets à caractère touristique ou le développement d'activités. Je serais vraiment intéressé à ce que dans le futur on puisse en faire plus, au-delà même du projet de budget participatif, mais peut-être même au niveau des orientations municipales, on peut donner plus d'espace aux citoyens et citoyennes », explique-t-il.

« Il y a un intérêt, les gens sont motivés et si on peut leur en donner plus, ils vont en prendre plus et ils vont participer davantage. »

— Une citation de  Philôme La France, maire de Petit-Saguenay

Une enveloppe de 20 000 $ est accordée pour des projets qui se réaliseront dès l'été 2018. De plus, un montant de 5000 $ servira pour des projets jeunesse, une cause importante aux yeux du maire.

« On ne va pas demander à des adultes de décider ce que les jeunes ont besoin, c'est vraiment les jeunes qui vont décider. »

— Une citation de  Philôme La France, maire de Petit-Saguenay

« Cette année c'est les jeunes d'âge primaire et l'an prochain c'est les jeunes d'âge secondaire. C'est important qu'ils apprennent ce que c'est de prendre une décision d'ordre budgétaire dans une municipalité et qu'au final ils puissent ensemble, en assemblée, décider ce qu'ils veulent faire avec cette enveloppe-là », ajoute le maire.

Les citoyens ont jusqu'au 9 avril pour soumettre leurs idées et ils devront voter pour les projets qui semblent le plus intéressants le 12 avril. Une centaine de personnes sont attendues.

D'après le reportage de Rosalie Dumais-Beaulieu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !