•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme d’aide aux sans-abri à Moncton déménage sous la pression du voisinage

Deux personnes entrent dans les bureaux du programme
L'équipe du programme ReBrancher du YMCA à Moncton se résigne à quitter ses locaux situés derrière le bureau de poste de la rue Saint-Georges. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le programme d'intervention auprès des itinérants du YMCA à Moncton, au Nouveau-Brunswick, doit déménager à cause de plaintes du voisinage concernant sa clientèle.

Le programme ReBrancher aide des personnes itinérantes, ou à risque de le devenir, depuis 17 ans à Moncton.

Sous la pression des plaintes provenant du voisinage, le propriétaire n'a eu d'autre choix que de résilier le bail du programme plus tôt que prévu. C’est une grande déception pour les employés et leurs clients.

« C'est difficile pour nos clients. Un d'entre eux, un survivant des écoles résidentielles, nous a dit: “On m'a enlevé ma première maison et maintenant on m'enlève ma deuxième maison" », affirme Lisa Ryan, directrice par intérim du programme ReBrancher.

Pour éviter ce genre de conflit avec ses futurs voisins, le programme changera sa façon de travailler. Son prochain local ne servira plus de centre d'accueil de jour pour les personnes itinérantes. Il logera ses employés, mais ces derniers feront davantage de travail de rue. Ce sont eux, désormais, qui iront à la rencontre de la clientèle, et non le contraire.

Les mains de deux hommes tenant un gobelet de café chaudEn 2017, le centre d'accueil ReBrancher à Moncton a reçu près de 6000 visites. Photo : Radio-Canada

La nouvelle ébranle tous ceux qui aident les sans-abri.

« La réduction ou l'éradication, si on peut parler de cet idéal de l'itinérance, nécessite une chaîne, toute une chaîne de solidarité. Et [ReBrancher] est un maillon très important de cette chaîne », affirme Deo Cuma, directeur général de la Maison Nazareth.

Le centre d'accueil ReBrancher à Moncton a reçu près de 6000 visites en 2017 seulement. Les visites devront cesser dès le 31 mai, lorsqu'il quittera définitivement son logement actuel et cessera ses activités de centre d'accueil. Les employés continueront à recevoir des clients, mais sur rendez-vous seulement.

D’après un reportage d’Anaïs Brasier

Nouveau-Brunswick

Pauvreté