•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les avocats s'affrontent déjà en vue du second procès de Bill Cosby

Le comédien croqué par les photographes dans une voiture avec de la lumière sur la moitié de son visage.

Bill Cosby le 22 janvier 2018 à Philadelphie

Photo : AFP / DOMINICK REUTER

Associated Press

Les avocats de Bill Cosby ont croisé le fer avec des procureurs, vendredi, pour empêcher les futurs jurés du second procès du comédien d'entendre un témoignage où il reconnaît avoir drogué bon nombre de ses partenaires sexuelles.

Lors d'une audience préliminaire, le procureur public Kevin Steele a demandé au juge de permettre la lecture de ce témoignage lors du nouveau procès de l'acteur pour agression sexuelle, tout comme lors du premier procès, qui avait mené à une impasse du jury l'an dernier.

Kevin Steele a fait valoir que ce témoignage, de même que ceux de cinq autres accusatrices, permettrait de dépeindre l'accusé comme un prédateur en série. Ces femmes n'avaient pas pu être appelées à la barre lors du dernier procès.

La sélection du jury doit s'amorcer lundi, alors que Bill Cosby, aujourd'hui âgé de 80 ans, est accusé d'avoir drogué et agressé sexuellement Andrea Constand à son domicile dans la région de Philadelphie, en 2004.

Les avocats de la défense – qui comptent caractériser la plaignante comme une menteuse motivée par l'appât du gain – avancent pour leur part que le témoignage n'est pas pertinent, en l'absence de preuve que Mme Constand était elle-même sous sédatif au moment des faits allégués.

Admettre les témoignages de M. Cosby et d'autres de ses présumées victimes serait, selon eux, confondant pour le jury.

Célébrités

Arts