•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amélioration des services préhospitaliers dans trois secteurs de la Gaspésie

Ambulance en Gaspésie

Ambulance en Gaspésie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Québec financera la conversion d'horaires de faction en horaires à l'heure dans les secteurs de Carleton, de Chandler et de Paspébiac.

Un texte de Joane Bérubé

Cet ajout fait partie d’un investissement de plus de 20 millions de dollars, annoncé jeudi par le ministre de la Santé Gaétan Barrette, afin d’améliorer les services ambulanciers dans sept régions du Québec.

La Fédération des travailleurs du préhospitalier (FTPQ) du Québec local 592 se réjouit de cette annonce qui permettra de diminuer la charge de travail des ambulanciers. Le vice-président de la Fédération des travailleurs du préhospitalier, André Tremblay-Roy, y voit le résultat d’un important travail de représentation effectué auprès du ministère de la Santé.

Il souligne à cet effet la collaboration de l’employeur, notamment dans le secteur de Paspébiac.

Selon lui, les horaires à l’heure permettront d'améliorer grandement le temps de réponse des ambulanciers dans le secteur de Bonaventure.

En novembre dernier, un homme de Bonaventure a succombé à une crise cardiaque pendant que les ambulanciers tentaient de l'amener vers les services hospitaliers les plus près, à une vingtaine de kilomètres de là. « On sait qu’il y a eu une enquête du coroner et qu’il n’y avait pas de présence de médecin au CLSC, mais au-delà de ça, mais notre point de vue dans tout ça, c’est que le temps de réponse était beaucoup trop long », commente M. Tremblay-Roy.

Nul ne sait si la personne aurait pu survivre, mais les chances auraient été meilleures, soutient-il, s’il y avait eu des horaires à l’heure à ce moment-là.

Un ambulancier ferme la porte arrière d'une ambulanceAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les ambulanciers de la Baie-des-Chaleurs sont de faction à la maison et non dans un poste central.

Photo : Radio-Canada

André Tremblay-Roy estime qu’il y a encore des secteurs en Gaspésie où la Fédération estime qu’il y aurait place à des horaires à l’heure. C’est le cas à Pointe-à-la-Croix, indique M. Tremblay-Roy qui travaille dans le secteur.

La Fédération des travailleurs du préhospitalier, local 592, a signé sa convention collective en février dernier.

La conclusion des négociations, indique M. Tremblay-Roy, a permis aux représentants syndicaux de constater que le ministère était ouvert à discuter sur la conversion des horaires de faction. « Pour la première fois dans l’existence des services préhospitaliers, on a eu des paramètres du ministère pour la conversion des horaires de faction et des normes pour l’ajout de véhicules », souligne l’ambulancier.

Chaque unité convertie représente un financement de près de 812 000 $.

Au Bas-Saint-Laurent, des horaires à l'heure seront instaurés à Sayabec, à Amqui, à Mont-Joli, à Rivière-du-Loup et à Saint-Fabien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé