•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique veut recruter des enseignants francophones en Europe

Des élèves lèvent la main dans une salle de classe.

Le ministre de l'Éducation de la Colombie-Britannique veut recruter des enseignants francophones en France, en Belgique et aux Pays-Bas.

Photo : iStock / iStock

Radio-Canada

Une délégation de la Colombie-Britannique se rendra en Europe dans le but de recruter des enseignants pour combler la pénurie de professeurs de français de la province.

Un texte d’Eva Uguen-Csenge

Le 3 au 6 avril prochain, des responsables du secteur de l'éducation prendront part à une mission en France, en Belgique et aux Pays-Bas afin de discuter avec leurs homologues européens des possibilités d'emploi qui s'offrent aux étudiants francophones voulant devenir enseignants ainsi qu'aux enseignants déjà en poste.

Le ministre de l’Éducation, Rob Fleming, sera membre de la délégation et compte signer des accords intergouvernementaux avec la France et les Pays-Bas pour favoriser la mobilité et les échanges d’étudiants et d’enseignants entre ces pays et la Colombie-Britannique.

« Cette mission poursuit les efforts actuellement déployés par le gouvernement, la BC Public School Employers’ Association et les conseils scolaires de la Colombie-Britannique en vue de recruter des enseignants », déclare-t-il par voie de communiqué. « Il s’agit d’une excellente occasion de promouvoir le renforcement de la collaboration, qui nous aidera à attirer des enseignants francophones dans la province. »

Le coût du voyage, 40 000 $, sera réparti entre les trois organismes envoyant leurs délégués : le ministère de l’Éducation, le Vancouver School Board et la Fédération des enseignantes et enseignants de la Colombie-Britannique (FECB).

Glen Hansman, président de la FECB, participera à la mission. Il se dit encouragé par « l’approche proactive » du ministre Fleming face à la demande de professeures de français de la maternelle à la 12e année.

Le gouvernement s’est déjà engagé à créer 37 places supplémentaires de formation à l’enseignement dans les programmes de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) et de l'Université Simon Fraser (SFU).

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale