•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gaz naturel suscite espoir et inquiétudes à Montmagny

Des élus et des entrepreneurs de Montmagny militent pour approvisionner la région en gaz naturel.

Des élus et des entrepreneurs de Montmagny militent pour approvisionner la région en gaz naturel.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Radio-Canada

L'espoir d'assister à un prolongement du réseau de distribution de gaz naturel dans la région de Montmagny grandit après que Québec eut annoncé son intention de favoriser l'accès à cette source d'énergie. Une volonté qui soulève du même coup l'inquiétude de certains citoyens.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

Le budget déposé mardi prévoit un montant de 36,5 millions de dollars pour « appuyer la réalisation de projets visant à étendre le réseau de distribution de gaz naturel dans différentes régions du Québec, notamment la Montérégie, l’Estrie et Chaudière-Appalaches, où Énergir a récemment ciblé des projets majeurs ».

« C’est un grand pas vers l’avant pour obtenir cette énergie qui va être grandement favorable pour le développement de notre région », se réjouit le maire de Montmagny, Rémi Langevin.

Des élus et des entrepreneurs de Montmagny militent activement depuis plusieurs années pour approvisionner la région en gaz naturel. Le projet, estimé à 44 millions, consiste à prolonger le réseau de Bellechasse sur environ 80 kilomètres pour venir desservir la région.


Olivier Marcoux, directeur général de Montel

Olivier Marcoux, directeur général de Montel.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Près de 100 entreprises de Montmagny ont manifesté leur appui au projet. Le manufacturier de systèmes de rangement mobiles Montel affirme qu’il économiserait près de 100 000 $ annuellement en coûts énergétiques en effectuant la transition vers le gaz naturel.

« Pour nous, c’est de l’argent qu’on peut investir dans nos procédés pour être encore plus efficace. C’est la compétitivité », explique le directeur général de l’entreprise.

Montel aurait notamment la possibilité de remplacer son système de chauffage au mazout. Le manufacturier pourrait également réduire sa consommation de propane.

On viendrait balancer avec notre compétition qui est déjà au gaz naturel depuis plusieurs années.

Olivier Marcoux, directeur général de Montel
L'entreprise Montel veut réduire sa consommation de propane et de mazout.

L'entreprise Montel veut réduire sa consommation de propane et de mazout.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Le maire Rémi Langevin estime à près d’un million de dollars les économies engendrées par l’arrivée du gaz naturel pour l’ensemble des entreprises qui seraient branchées au réseau.

« Ce million pourrait être investi dans notre ville et venir consolider des emplois. Si on fait le total des gens qui ont signé et adhéré au projet, ça représente plus de 4000 emplois », soutient-il.


Le maire de Montmagny, Rémi Langevin, milite pour acheminer le gaz naturel dans sa région.

Le maire de Montmagny, Rémi Langevin, milite pour acheminer le gaz naturel dans sa région.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

M. Langevin avance que la région aurait plus de pouvoir d’attraction si cette ressource était disponible sur le territoire.

« Quand on fait de la prospection auprès des entreprises, on nous demande : ‘’Avez-vous le gaz naturel à Montmagny?’’ On répond non. Ces gens-là se retournent ailleurs », déplore-t-il.

Séance d’information

L’Élan collectif, un organisme à but non lucratif dont la mission est de « favoriser l’émergence d’une conscience durable », a demandé aux élus de la MRC de Montmagny d’organiser une séance d’information publique sur le projet.

« Ils ont la conviction qu’ils font ce qu’il faut pour développer la région, mais on aimerait qu’ils nous l’expliquent et qu’ils nous entendent sur d’autres avenues », précise une des membres du conseil d’administration, Geneviève Caron.


Geneviève Caron de l'Élan collectif

Geneviève Caron de l'Élan collectif.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Le regroupement de citoyens croit que la région devrait se démarquer en misant sur des énergies durables comme la biomasse forestière et les panneaux solaires.

C’est important pour la région de se développer économiquement, mais on croit qu’il existe d’autres alternatives et qu’il est possible de les étudier.

Geneviève Caron, Élan collectif.

La MRC de Montmagny a refusé d’organiser une séance d’information. Elle mentionne que le projet n’est pas assez concret puisque les gouvernements provincial et fédéral n’ont pas encore confirmé qu’ils participeraient à son financement.

Le maire de Montmagny ajoute que la préservation de l’environnement est une préoccupation importante pour la région. Il soutient que l’aménagement d’un gazoduc n’est nullement comparable au déploiement d’un oléoduc, et ce, même si le gaz naturel est une énergie fossile.

« Même si on traversait un cours d’eau et qu’il y avait un déversement, il ne se mélangerait pas à l’eau. C’est un gaz qui reprend surface et qui s’évapore dans l’air », explique le maire Langevin.

Transition énergétique

L’Élan collectif argumente toutefois qu’il est contradictoire d’investir des millions de dollars dans une énergie dite de « transition ».

« Avec tout le génie qui existe et la créativité, on a confiance qu’on pourrait s’affranchir plus rapidement des énergies fossiles. Tant qu’à faire une transition, on pourrait la faire au complet », affirme Geneviève Caron.

Énergir assure qu'elle considère le projet de Montmagny. L'entreprise est à évaluer la faisabilité technique d'un tel prolongement.

Québec

Énergie