•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump remplace le secrétaire aux Anciens Combattants par son médecin

L'amiral Ronny Jackson.

L'amiral Ronny Jackson, qui a servi à la Maison-Blanche pendant la présidence de Barack Obama, a été sous les projecteurs le 16 janvier lors de la conférence de presse après le premier examen de santé officiel de Donald Trump, alors que des rumeurs circulaient sur l'incapacité du président à assumer ses fonctions.

Photo : Reuters / Carlos Barria

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Donald Trump montre la porte à David Shulkin, son secrétaire aux Anciens Combattants, et le remplace par le médecin de la Maison-Blanche.

« Je suis très heureux d'annoncer que j'ai l'intention de nommer le très respecté amiral Ronny L. Jackson, docteur en médecine, comme nouveau secrétaire aux Anciens Combattants », a écrit le président mercredi après-midi sur son compte Twitter.

L'amiral Ronny Jackson exerçait déjà comme médecin de la Maison-Blanche sous l’administration de Barack Obama. Il a été sous les projecteurs le 16 janvier lors de la conférence de presse après le premier examen de santé officiel de Donald Trump, alors que des rumeurs circulaient sur l'incapacité du président à assumer ses fonctions.

Sur le même réseau social, le président Trump remercie David Shulkin « pour service rendu » au pays et annonce que Robert Wilkie, un responsable du Pentagone, assurera l’intérim en attendant que l'amiral Jackson ait l'approbation du Congrès.

Donald Trump, président des États-Unis

Le départ de David Shulkin est le dernier d'une longue liste de responsables gouvernementaux à avoir quitté l'administration américaine, limogés ou partis de leur plein gré, depuis l'investiture de Donald Trump à la Maison-Blanche en janvier 2017.

Le département des Anciens Combattants peine à prendre en charge les millions de vétérans après une quinzaine d’années de guerre ininterrompue et des révélations de gestion désastreuse de ce secteur.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !