•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de participation, seul enjeu de la présidentielle qui a pris fin en Égypte

Une électrice égyptienne dans un bureau de vote  de la circonscription de Shubra au Caire

Une électrice égyptienne dans un bureau de vote de la circonscription de Shubra au Caire

Photo : The Associated Press / Nariman El-Mofty

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les bureaux de vote sont fermés en Égypte, après une prolongation d'une heure, pour une présidentielle, dont le seul enjeu est le taux de participation, encore inconnu pour l'heure. Le président Abdel Fattah Al-Sissi est assuré d'être réélu faute d'adversaires crédibles.

Le porte-parole de l'Autorité nationale des élections Mahmoud el-Chérif a parlé d'« une affluence massive devant les bureaux de vote ».

Mais des médias et des observateurs rapportent que la fréquentation des bureaux de vote était en baisse mardi et mercredi, malgré les efforts des autorités à inciter les Égyptiens à se présenter aux urnes et offrir au président sortant une participation qui légitime sa réélection attendue.

Des électeurs disent même avoir reçu de l'argent et de la nourriture. Ils expliquent que des repas et des collations gratuits leur ont été offerts devant certains bureaux de vote par des donateurs non identifiés.

Abdel Fattah Al-Sissi, 63 ans, a été élu en 2014 avec 96,9 % des voix. Son seul adversaire est Moussa Mostafa Moussa, 65 ans, chef du parti libéral Al Ghad, méconnu du grand public et partisan affiché du régime.

D'autres candidats potentiels ont été écartés de la course. Certains ont été emprisonnés pour violation de la loi et d’autres se sont dits découragés en raison de pressions de la part des autorités.

En 2014, le taux de participation à la présidentielle avait atteint 37 % après deux jours de scrutin, puis 47,5 % après une prolongation d'une journée.

Des sources qui participent à la surveillance du scrutin font état d’un taux de participation de 21 % des 59 millions d'électeurs lors des deux premiers jours des élections, lundi et mardi.

Les résultats officiels de la présidentielle seront proclamés le 2 avril.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !