•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle école primaire à Rivière-du-Loup : le projet revu à la baisse

La présidente de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup Édith Samson.

La présidente de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup Édith Samson.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup réduit la taille de son projet de nouvelle école. Cette décision annoncée mardi soir vient rassurer les parents de Saint-Antonin qui craignaient de voir leurs jeunes du primaire être transférés à Rivière-du-Loup.

Un texte de Patrick Bergeron

Initialement, le projet pour une nouvelle école en sol louperivois devait compter quatre classes préscolaires et 24 classes primaires. Mais les membres du comité exécutif de la commission scolaire ont confirmé qu'une demande de modification du projet sera acheminée au ministère de l'Éducation.

Le nouveau projet comptera plutôt trois classes préscolaires et 18 classes primaires. Une demande pour des locaux additionnels pour des élèves handicapés, en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage a été ajoutée.

Selon la présidente de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, Édith Samson, ce projet révisé à la baisse viendra tout de même répondre aux besoins des élèves de Rivière-du-Loup.

«  »

— Une citation de  Édith Samson, pésidente de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup

Par ailleurs, la présidente confirme que Québec ne pourra répondre positivement à toutes les demandes des commissions scolaires de la province. Même si elle ne le souhaite pas, il se pourrait que ses demandes pour la construction d'un gymnase à Saint-Modeste ou pour la construction d'une nouvelle école à Rivière-du-Loup ne soient pas sélectionnées cette année.

L'école Lanouette de Saint-Antonin est la seule école primaire de la municipalité.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'école Lanouette de Saint-Antonin est la seule école primaire de la municipalité.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Une décision applaudie à Saint-Antonin

Présents à la rencontre des commissaires, les membres du comité « Nos enfants dans notre école » ont salué la décision de la commission scolaire. Selon le porte-parole du groupe, Martin Ménard, la révision du projet de nouvelle école permettra aux jeunes de Saint-Antonin de demeurer à l'école primaire de la municipalité.

De son côté, le maire de Saint-Antonin, Michel Nadeau, croit qu'il est important que tous se rallient derrière les projets déposés par la commission scolaire.

«  »

— Une citation de  Michel Nadeau, maire de Saint-Antonin
Le maire de Saint-Antonin Michel Nadeau.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Saint-Antonin Michel Nadeau.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Autant les membres du comité « Nos enfants dans notre école » que le maire de Saint-Antonin promettent de demeurer vigilants. Ils comptent bien rappeler aux membres du conseil des commissaires l'importance du projet d'agrandissement de l'école de Saint-Antonin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...