•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interpaving et le Grand Sudbury devant le tribunal du travail en lien avec la mort d'un piétonne

Une pièce de machinerie lourde de la compagnie Interpaving.

La compagnie Interpaving et la Ville du Grand Sudbury doivent répondre à des accusations en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail à la suite de la mort d'une piéton en septembre 2015.

Photo : CBC/Erik White

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À la suite d'un ajournement lundi, l'entreprise de construction Interpaving Limited et la Ville comparaîtront dès mercredi dans un procès qui devrait durer une quinzaine de jours.

La cause est relative à la mort d'une piétonne, il ya plus de deux ans, sur un site de construction au centre-ville de Sudbury.

Le ministère du Travail a déposé sept accusations contre l'entreprise et la Ville du Grand Sudbury en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

C'est en septembre 2015 que Cécile Paquette, 58 ans, est morte écrasée par une niveleuse alors qu'elle traversait la rue Elgin où des employés d'Interpaving travaillaient à la réfection de la chaussée.

Après cet accident, la Ville a interdit à Interpaving de soumettre sa candidature aux appels d'offres. L'entreprise est tout de même présente sur des chantiers municipaux, embauchée comme sous-traitant par d'autres entreprises qui réalisent des travaux publics.

Interpaving et la Ville du Grand Sudbury font aussi face à une poursuite civile de la part de la famille de la victime, qui réclame 2 millions de dollars en dommages.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !