•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La serre du parc Assiniboine : un trésor caché

Le biologiste Fernand Saurette revient sur l'importance de la serre du parc Assiniboine, qui s'apprête à fermer ses portes.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La serre du parc Assiniboine, dédiée aux plantes tropicales, fermera ses portes le 2 avril. En attendant la construction des Jardins de la diversité canadienne, dont l'ouverture est prévue en 2019, le biologiste Fernand Saurette rappelle l'importance d'un tel lieu pour l'étude de la flore.

« On y trouve des plantes exotiques que l'on ne voit pas souvent à Winnipeg, c'est un trésor caché que les Winnipégois ne connaissent pas et maintenant qu'il existe un nouveau projet, les gens prennent conscience qu'il y a cette belle serre », constate Fernand Saurette, biologiste et professeur à l'Université de Saint-Boniface.

« Il existe des plantes primitives et de plantes très évoluées, alors on peut faire un voyage dans le temps. Juste en se promenant dans cette serre on peut voyager des millions d’années pour apprécier comment les plantes ont évolué sur la planète Terre. »

Un cactus en gros plan.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La plupart des plantes de la serre du parc Assiniboine ne pourront pas être replantées après la démolition de l'édifice.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Selon lui, la serre est toujours un endroit idéal pour les étudiants qui travaillent sur la diversité biologique. Ce lieu ne sera pourtant bientôt plus, car sa démolition est programmée.

Fernand Saurette préfère voir cela comme une renaissance :

« Nous allons [...] transplanter autant de plantes que possible pour les garder ailleurs. Alors oui, nous allons détruire, mais pour reconstruire, comme les plantes qui meurent pour renaître au printemps. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !