•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annapolis Royal se mobilise contre les assauts de la mer

Un canon à Fort Anne fait face au bassin d'Annapolis.

Fort Anne est un lieu historique national à Annapolis Royal, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Radio-Canada

Une communauté de 2000 habitants sur la côte ouest de la Nouvelle-Écosse se mobilise contre la hausse du niveau de la mer.

La municipalité d’Annapolis Royal, considérée par certains historiens comme le berceau de la colonisation européenne en Amérique du Nord, a beaucoup à perdre puisqu’elle abrite le lieu historique national du Fort-Anne.

Située dans une enclave près de la baie de Fundy, la région est déjà notoire pour ses marées, mais Paul Lalonde, un naturaliste qui réside à Annapolis Royal, remarque que le front de mer est inondé environ tous les deux mois, davantage que par le passé.

« Ajoute à ça l’effet d’une tempête ou d’un vent d’une certaine direction, là, l’effet devient encore plus extrême », explique-t-il.

Paul Lalonde.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Paul Lalonde est résident d'Annapolis Royal.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Le temps est venu d’arrêter de « se cacher la tête dans le sable » et de réagir à la situation, lance M. Lalonde

« On a une concentration, un quartier historique, ici à Annapolis Royal, qui se situe tout près du niveau de la mer », explique-t-il.

Bill MacDonald.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bill MacDonald, maire d'Annapolis Royal.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

La municipalité d’Annapolis Royal vient de mettre sur pied un comité formé de scientifiques et de membres de la communauté.

« Nos ondes de tempêtes deviennent plus importantes, on l’a remarqué ces dernières années. Avec de hautes marées, ces ondes de tempêtes vont vraiment être un problème », confirme le maire d’Annapolis Royal, Bill MacDonald.

Le groupe doit présenter des recommandations pour préserver le patrimoine historique de la communauté.

« Tous ces magnifiques édifices historiques sur notre front de mer, c’est une priorité de les protéger », dit le maire MacDonald.

L'affiche annonçant que Fort Anne est un lieu historique national.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Fort Anne est un lieu historique national à Annapolis Royal, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Paul Lalonde regrette qu’une étude faite il y a une décennie, qui mettait déjà en garde contre la hausse du niveau de la mer, soit restée lettre morte.

Il se réjouit en revanche que des citoyens se soient depuis regroupés pour faire pression sur tous les paliers de gouvernement et les inciter à l’action.

La municipalité et des citoyens croient que cette mobilisation servira d'exemple aux autres communautés côtières menacées par la hausse du niveau de la mer.

« Ça nous donne l’opportunité d'aller de l’avant et de montrer à toutes les autres communautés qu’on peut faire de quoi », conclut M. Lalonde.

Avec les informations de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Environnement